"Je voulais gagner en expertise pour travailler dans l’industrie. J’ai découvert la biomécanique !"

Plateau laboratoire de biomécanique humaine Georges Charpak
Témoignage

Kevin Cepisul, en master recherche BioMécanique, promotion 2015.

À la croisée entre ingénierie et biomédical, cette spécialisation répondait à ses centres d’intérêts : technologie, sport et santé.

C’est pendant ses études d’ingénieur, sur le campus Arts et Métiers d’Aix-en-Provence, que Kevin Cepisul a entendu parler du master recherche BioMécanique. Pendant son stage de 2e année dans un laboratoire de San Antonio, aux États-Unis, la biomécanique est apparue comme une évidence, et l’a conforté dans son choix de spécialisation de 3e année.

Mes travaux portent sur la prévention des pathologies et l’optimisation des performances de golfeurs professionnels

L’association de multiples compétences

IKevin_Cepisul_MS_BioMecanterdisciplinaire et international, le master associe des cliniciens, ingénieurs, biologistes, chimistes et médecins, autour de projets consacrés aux systèmes d’amélioration et de prévention des pathologies. Le premier semestre est axé sur le travail en équipe et l’immersion dans le biomédical, tandis que le second semestre est consacré à l’organisation de conférences avec des experts internationaux en biomécanique, ainsi qu’au projet de recherche. Passionné de sport, l’étudiant a opté pour la biomécanique du golf. « Je travaille avec un doctorant sur l’analyse du mouvement et l’activité musculaire. L’enjeu de l’étude repose sur la prévention des pathologies et l’optimisation des performances de golfeurs professionnels. » 

Cap sur les États-Unis

Une fois diplômé, Kevin Cepisul compte tenter sa chance dans des structures dédiées à l’amélioration de performances des sportifs. « De nombreuses entreprises californiennes sont spécialisées dans la biomécanique du sport. Elles recherchent des ingénieurs pour compléter leurs équipes. » Ce master, réalisé durant sa dernière année, lui permet d’obtenir le double-diplôme master/ingénieur.

Pour en savoir plus : le master BioMécanique est géré par l’Institut de Biomécanique Georges Charpak du campus Arts et Métiers de Paris.

école nationale supérieure d'arts et métiers
chapeau
6000
students
diplome
2000
graduating students per year
Fiole
15
Laboratories
Partenaire
170
international partners
Groupe d'étudiants assis par terre devant un campus

Last news

Arts et Métiers was in charge of determining piezo locations and of the high-level software interface with CTEC hardware ensuring damage monitoring.

News
  • You want to study engineering in France starting September 2022 (or 2023 for Russian students)?
  • You are a top student in science and technology graduating this year or next year?
  • You are attracted by
News, International

The projects of the Horizon 2020 call Open Innovation for collaborative production engineering present a joint webinar about the different approaches following the Open Innovation concept.

Research

Following the government announcement on new measures in fight against Coronavirus, Arts et Metiers’ teaching arrangements will change until December 1st.

News