Thomas Salquèbre : De la réparation de la mobylette de papy à la création d’une marque de motos électriques !

medusa
Actualité

Thomas Salquèbre, jeune diplômé du Programme Grande Ecole, a fondé la marque MEDUSA : une marque de motos électriques haut de gamme, conçues et fabriquées en France. Découvrez son parcours !

De la passion à la reconnaissance des professionnels du secteur

C’est vers 12/13 ans que Thomas se découvre une passion pour la réparation de deux-roues motorisés :

J’ai réparé la vieille mobylette de papy, puis j’ai continué avec des motos de plus en plus grosses !

Après avoir réparé de nombreuses motos, Thomas décide de créer ses propres véhicules en 2015.

La même année, après une année de prépa MP, puis de prépa PT, Thomas, originaire de Nancy, intègre Arts et Métiers sur le campus de Bordeaux-Talence. A ce moment, Thomas a pour projet de réaliser le prototype d’une moto qu’il avait dessiné. Un grand salon de moto lui propose alors d’exposer sa moto lors de son prochain salon s’il arrive à concevoir son prototype. Thomas accepte le challenge. Pendant son deuxième semestre, il met entre parenthèse ses études pour se concentrer sur son prototype.

Pari réussi ! Même si le prototype n’a pas pu être totalement finalisé à temps, les organisateurs du salon lui proposent tout de même de l’exposer… dans le meilleur espace du salon ! Son prototype y rencontre un fort succès et ce salon permet à Thomas de se construire un réseau métier.

prototype moto

Il retourne ensuite sur le campus de Bordeaux-Talence l’année suivante, afin de terminer sa 1ère année du Programme Grande Ecole.

Un parcours Arts et Métiers sur mesure pour un entrepreneur en herbe

En 2017, Thomas effectue une année de césure, avec 11 autres étudiants porteurs de projets de l’Ecole, afin de réfléchir à la création d’un parcours dédié à l’entrepreneuriat (le PEIT actuel). Durant cette année, les étudiants vont discuter de leurs besoins, bénéficier de formations, rencontrer des industriels, visiter des centres de recherche, etc… En 2018, Thomas intègre ce parcours, proposé finalement sur le campus d’Angers, adapté au rythme des étudiants-entrepreneurs : une alternance entre un mois de cours et un mois pour travailler sur son propre projet. Pour sa dernière année, Thomas choisit de rejoindre le campus de Paris pour suivre l’expertise CREDA et formalise la création de son entreprise ADEMUS pendant son stage de fin d’études. Il obtient son diplôme d’ingénieur Arts et Métiers en 2020.

 Quand je vois les moyens qui ont été mis en œuvre par Arts et Métiers pour que je puisse développer mon activité, je me sens très chanceux.

Durant son parcours d’ingénieur, Thomas découvre de nouvelles technologies, et se concentre sur la conception d’une moto 100% électrique 

De la marque MEDUSA à la société ADEMUS

thomas salquebre

Thomas savait qu’il voulait fonder une entreprise dans le secteur de la moto et ce fut chose faite en juin 2020, avec la création de l’entreprise ADEMUS.
ADEMUS conçoit aujourd’hui des motos électriques françaises, sous l’appellation commerciale MEDUSA, ainsi que des solutions innovantes pour le secteur des mobilités décarbonées.

MEDUSA est une marque de motos électriques haut de gamme, conçues et fabriquées en France, implantée à Nancy. Le prototypage de la moto a démarré en juin 2020 et devrait se terminer fin 2021. Une pré-série de 10 modèles est déjà prévue pour 2022. Elle sera suivie d’une première levée de fonds.

Une collaboration qui continue avec Arts et Métiers !

Thomas n’a pas coupé les ponts avec l’Ecole puisque MEDUSA travaille en partenariat avec un laboratoire Arts et Métiers, le LIFSE, sur une innovation : la création d’une identité sonore. Thomas et son équipe développent une architecture permettant à la moto électrique de produire un son réel (et non un son artificiel). En effet, les motards sont attachés au son de leur véhicule, et cela renforce leur sécurité car il permet aux automobilistes de les entendre.

Et ensuite ?

MEDUSA prévoit de commercialiser une première série de 450 exemplaires de sa moto à partir de 2023.

La startup est actuellement en phase de développement puisqu’en plus d’un salarié en CDI et de stagiaires, Thomas s’apprête à recruter deux nouveaux ingénieurs en CDI ainsi qu’un alternant…

… Le tout en continuant de profiter chaque instant de son expérience d’entrepreneur !

Quand on se lance dans une expérience entrepreneuriale, ce n’est pas le résultat qui est grisant, mais le chemin pour y parvenir. C’est ce que je vis au quotidien qui fait que je m’épanouis.

 

école nationale supérieure d'arts et métiers
chapeau
6000
students
diplome
2000
graduating students per year
Fiole
14
Laboratories
Partenaire
170
international partners
Groupe d'étudiants assis par terre devant un campus

Last news

  • You want to study engineering in France starting September 2022 (or 2023 for Russian students)?
  • You are a top student in science and technology graduating this year or next year?
  • You are attracted by
News, International

The projects of the Horizon 2020 call Open Innovation for collaborative production engineering present a joint webinar about the different approaches following the Open Innovation concept.

Research

Following the government announcement on new measures in fight against Coronavirus, Arts et Metiers’ teaching arrangements will change until December 1st.

News

Organized by the French-German Institute for industry of the future, the summer school will take place from 19th october to 23rd october in Karslruhe.

News, International, Research