3e année

Un an pour affiner son projet et se professionnaliser

Pour répondre à la fois aux attentes des étudiants et aux besoins du monde industriel, Arts et Métiers propose un grand nombre de parcours de dernière année qui se réalise sous statut étudiant, apprenti ou en contrat de professionnalisation. Chaque élève ingénieur peut choisir celui qui correspond le mieux à ses objectifs professionnels.

Parcours métier : intégrer le monde du travail

Une trentaine d’expertises sont proposées, en lien direct avec les points forts de chaque campus et institut en matière de recherche et d’innovation : nouvelles énergies, immersion virtuelle, bâtiment et travaux publics, etc. Un projet d’expertise et un stage de fin d’études de six mois en entreprise, entre février et septembre, sont également au programme du parcours métier.

Campus d’Aix-en-Provence

Campus d’Angers

Campus de Bordeaux-Talence

Campus de Châlons-en-Champagne

Institut de Chalon-sur-Saône

Institut de Chambéry

Campus de Cluny

Campus de Lille

Campus de Metz

Campus de Paris

Parcours recherche et développement : faire avancer la connaissance

Les 27 spécialités de master recherche permettent de s’orienter vers les métiers de la recherche ou de poursuivre en doctorat. L’étudiant obtient à la fois le diplôme d’ingénieur Arts et Métiers et le diplôme de master recherche.

Les spécialités sont réparties au sein de quatre mentions :

  • Mécanique, matériaux, procédés (M2P) ;
  • Fluides et systèmes énergétiques (FISE) ;
  • Conception, industrialisation, risque, décision (CIRD) ;
  • Biomedical engineering (BME).

Parcours double diplôme : acquérir une expertise supplémentaire

Grâce aux partenariats noués avec des écoles et établissements français de premier plan, les étudiants ont l’opportunité d’enrichir leurs domaines de compétences et d’obtenir un second diplôme. Ces parcours nécessitent dans la plupart des cas un allongement de la durée des études.

Les établissements concernés : Agro ParisTech, l’École navale, l’École nationale de l’aviation civile (ENAC), l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI), l’École spéciale des travaux publics (ESTP), l’Institut d’administration des entreprises (IAE) d’Aix-en-Provence, l’École nationale supérieure des pétroles et moteurs (IFP School), l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) et l’École supérieure d’électricité (Supélec).

Parcours double compétence : enrichir son cursus

Trois établissements français accueillent les élèves ingénieurs d’Arts et Métiers désirant élargir leur champ de compétences. Ce parcours d’un semestre d’études n’ouvre pas à un diplôme supplémentaire.

Les établissements concernés : l’École supérieure du soudage et de ses applications (ESSA), l’École spéciale des travaux publics (ESTP) et heSam Université (Centre Michel Serres).

Parcours Ingénierie et Gestion Durable des Constructions : 2 ans pour se former aux métiers de la construction

Sur le campus d’Angers le cursus d’ingénieur militaire en infrastructure est désormais accessible aux étudiants civils dès la deuxième année du PGE. Il s’intitule parcours Ingénierie et Gestion Durable des Constructions et délivre le diplôme d’ingénieur Arts et Métiers. Les élèves bénéficient de compétences dans le domaine de la construction et cette formation débouche sur une diversité de métiers comme la maîtrise d’œuvre, la maîtrise d’ouvrage, ingénieur travaux, étude de prix, ingénieur structure…En 3e année sous statut étudiant ou en contrat de professionnalisation.

Parcours Entrepreneuriat et Innovation Technologiques (PEIT)

Dans la programme grande école, le PEIT est destiné aux aspirants entrepreneurs, porteur soit :
- d’un projet personnel d’entrepreneuriat technologique,
- d’un projet d’innovation technologique en entreprise (en lien avec un laboratoire de recherche).
Dans les deux cas, l’objectif pour l’étudiant est de développer l’esprit d’entreprendre, c’est-à-dire les compétences et la posture entrepreneuriale.

Un enseignement spécifique ainsi qu’un accompagnement individualisé au sein d’un incubateur régional et/ou de l’incubateur Arts et Métiers, leur sont proposés.
Cette formation permet l’émergence de profils spécifiques d’ingénieurs entrepreneurs ou intra-preneurs, très recherchés aujourd’hui par les grands groupes comme les TPE et PME.
 

Etudiante recherche labo

 

Plus d'informations ?

Dernières actualités

Tous les 1res années (Programme Grande Ecole, Ingénieur de Spécialité et Bachelor de Technologie) ont participé à un escape game de rentrée intitulé « panique sur le campus » afin de leur faire découvrir les lieux d’une façon o

Actualité, Vie étudiante

Retour sur l’année 2021-2022 de la cordée de la réussite OPTIM avec Isabelle Duband, enseignante sur le campus Arts et Métiers de Cluny et chargée de mission égalité des chances et mixité femmes-hommes.

Actualité

Rencontre avec Antoine, étudiant en 2e année du Programme Grande Ecole. Sportif de haut niveau, il a toujours pratiqué la course à pied.

Actualité, Vie étudiante

Abdoulaye est étudiant en Programme Grande Ecole sur le campus d’Aix-en-Provence.

Actualité, Vie étudiante