Pilotage de la Performance Globale

Campus de Metz - extérieur - bâtiment B

Ingénieur généraliste, cursus étudiant, expertise de 3e année en Pilotage de la Performance Globale.

Campus

Campus Arts et Métiers de Metz

Contexte et finalité de l'expertise Management de l'Usine du futur

L’expertise permet d’acquérir un ensemble de connaissances et de compétences sur le contrôle, l’évaluation et l’amélioration des performances industrielles (augmentation de la productivité, management et amélioration de la qualité et fiabilité des systèmes de productions, détection des dérives et optimisation des process et processus de gestion industrielle…) dans le cadre d’un contexte complexe et dynamique de l’industrie 4.0.  

Deux thématiques cibles d’enseignement sont distinguées. Elles sont pilotées par les objectifs pédagogiques :

  • Pilotage de la performance : prise en compte des concepts des transition numérique, écologique (data, digitalisation et jumeaux numériques, robotisation, durabilité…) 
  • Amélioration de la performance : Lean 4.0 (amélioration continue, …), Systèmes MES ERP, gestion de projets (aspects organisationnels et économiques)

La formation donne aux étudiants les clefs pour avoir une vue complète et systémique de l’industrie 4.0 leur permettant de piloter et améliorer ses performances.

Objectifs

Cette année d’expertise complète la formation initiale. 

Elle permet aux étudiants :

  • d'optimiser un système de production en considérant les enjeux organisationnels et écologiques 
  • proposer une démarche de contrôle et de de pilotage d’un système en temps réel, basée sur les mesures et les données collectés et la définition de son jumeau numérique
  • mettre en œuvre des démarches l’excellence opérationnelle et mettre en place l’amélioration continue

Spécificité : le contrat de professionnalisation

Cette formation est proposée sous la forme d’un contrat de professionnalisation de 12 mois. Pendant cette année, l’apprenant est donc salarié d’une entreprise (au minimum 80% du SMIC) et réalise des alternances (d’une durée de 3 semaines environ) entre l’École et son entreprise.

L’école propose chaque année plusieurs entreprises désirant recruter un apprenant sous la forme d’un contrat de professionnalisation. Il est tout à fait possible d’intégrer cette formation avec une autre entreprise, préalablement démarchée.

Programme

En complément des enseignements de tronc commun de 3e année, cette expertise est composée de trois blocs de compétences et d'unités d'enseignement (UE) :

Blocs de compétences associées :

  • Data-Boost Manufacturing : 
    • Data science pour l’analyse et l’amélioration des performances 
      • Statistiques descriptives 
      • Approches basées sur les données 
      • Approches basées sur les règles 
    • Digitalisation et jumeaux numériques 
  • Optimisation des systèmes de production 
    • Systèmes durables – Intégration de l’aspect environnement 
    • Robotisation des systèmes 
    • Système Reconfigurable 
    • Santé, Sécurité au Travail 
  • Management 4.0
    • Excellence opérationnelle (Lean, amélioration continue, AMDEC, optimisation des processus, …) 
    • ERP/MES 
    • Process control 

Le travail réalisé au cours du premier semestre lors des alternances en entreprise permet de valider le projet d’expertise réalisé par tous les étudiants de troisième année. Un « super » projet d’expertise puisque la durée passée en entreprise dépasse la durée usuellement planifiée en 3e année. Ce travail est évalué par une soutenance et un rapport.

Principaux animateurs scientifiques et pédagogiques

Les enseignements sont réalisés essentiellement par les enseignants-chercheurs du Laboratoire de Conception Commande (LCFC). Plusieurs industriels et enseignants d’autres campus Arts et Métiers participent également à cette formation pour partager leurs expériences et donner des exemples concrets qu’ils ont pu rencontrer lors de leurs carrières.

Modalités pédagogiques et d’évaluation

Plusieurs modalités pédagogiques sont utilisées : aux tests et soutenances classiques sont associées des mises en situation (mini-projets en groupe ou individuel) sur des cas concrets et industriels ainsi qu’un contrôle continu via MOOC (proposé par l’Institut National de Recherche en Sécurité).

Exemples d’offres de stage et de projets menés

  • Digitalisation et Amélioration de la Traçabilité, de l’Autocontrôle et du contrôle des Procédés Spéciaux
  • Étude d’un indicateur de production et mise en place d’un système de détection de défauts
  • Déploiement de l’industrie 4.0
  • Caractérisation et amélioration continue de procédés
  • Conception d’une salle de créativité pour l’industrie du futur

Informations pratiques

  • Niveau requis : 2 premières années de la formation ingénieurs Arts et Métiers validées (équivalent Master 1). Recrutement interne en vagues 2A, puis 2B
  • Possibilité d'accéder aux blocs de compétences par la voie de la formation continue
  • Niveau international équivalent : Graduate
  • Langue de cours : Française
  • Période : une année universitaire de septembre à août
  • Nombre d’heures : 180
  • Crédits ECTS : 13

Contact

Responsable de l'expertise

Les points forts de la formation

  • Un parcours orienté « compétences » : l’expertise « Management de l’Usine du Futur » est composée d’un ensemble de blocs de compétences permettant au candidat de développer ses compétences autour d’une des thématiques clés de son futur métier.
  • Une pédagogie de l’alternance : au-delà des méthodes “classiques”, de face-à-face entre professeurs et élèves, Arts et Métiers propose une approche pédagogique méthodique, en mode projet. Ce procédé, particulièrement adapté à l’alternance, vise à impliquer davantage l’élève en expertise et à le rendre plus autonome.
  • Un accompagnement individualisé : tout au long de sa formation, chaque élève bénéficie d’un double tutorat assuré par un formateur, au sein de l’école, et par son tuteur en entreprise. Grâce à un parcours professionnalisant, l’élève en expertise acquiert des compétences métiers qui le rendent directement opérationnel.
  • Des cours réalisés par des experts, issus du monde de l’entreprise ou enseignants des différents campus Arts et Métiers.
  • Une formation rémunérée : l’étudiant est rémunéré au minimum à 80% du SMIC (fonction de son âge).

Dernières actualités

Le campus Arts et Métiers d'Aix-en-Provence vous invite à la soutenance de thèse de Thomas Amoretti, doctorant au

Recherche

A l’occasion d'une conférence de presse le 30 novembre 2023, Arts et Métiers revient sur son offre globale d’accompagnement des entreprises à travers AMTALENTS, filiale chargée des formations continues, AMVALOR, filiale dédiée

Actualité, Entreprise

Grande École formant les leaders des industries responsables, Arts et Métiers noue un partenariat avec METRON, cleantech spécialiste de l’efficacité énergétique pour le secteur industriel, afin d’intégrer la plateforme METRON d

Actualité, Entreprise

Découvrez un nouvel épisode du podcast Paroles d'Arts et Métiers  avec Marie Brandewinder sur le thème "Être incubé"

Actualité, Entrepreneuriat