Cursus apprenti

L’alternance au programme du diplôme d’ingénieur généraliste

Une formation alliant bases théoriques solides et immersion dans l’entreprise : depuis 2015, Arts et Métiers propose la voie de l’apprentissage aux étudiants inscrits dans le cursus d’ingénieur généraliste.Cette formation se déroule sur le campus d’Angers en partenariat avec l’Institut des techniques d’ingénieur de l’industrie (ITII) Pays-de-Loire, et sur le campus de Lille en partenariat avec Formasup. À l’issue des trois années, les élèves sous statut apprenti obtiennent le même diplôme que les élèves inscrits en cursus étudiant, leur donnant accès à l’ensemble des métiers et secteurs d’activité dans lesquels évoluent les ingénieurs Arts et Métiers.

Le cursus par apprentissage repose sur plusieurs principes forts qui contribuent à la professionnalisation des élèves :

  • Une formation généraliste durant les deux premières années, complétée par une expertise en 3e année.
  • Un rythme d’alternance prévoyant 40 % du temps en formation à l’école et 60 % en entreprise.
  • Une pédagogie innovante, basée sur l’approche par problèmes et par projets, et favorisant l’autonomie et l’adaptabilité des apprentis.
  • Les mêmes enseignements que le cursus étudiant, organisés pour prendre en compte le temps passé en milieu professionnel.
  • Un stage de huit semaines dans un pays étranger.

Suivre cette formation permet d'appliquer directement les compétences théoriques, techniques et humaines acquises en cours, dans un environnement professionnel et de bénéficier d’une expérience de 3 ans en milieu industriel, précise Pierre Rousseau étudiant apprenti. C’est une formation dynamique qui délivre le même diplôme d'ingénieur généraliste que le cursus étudiant.

Photo des élèves ingénieurs en apprentissage et les tuteurs industriels_campus d'Angers

Le statut et les missions de l’apprenti

L’élève ingénieur en contrat d’apprentissage a le même statut qu’un salarié employé dans le cadre d’un contrat à durée déterminée, ce qui lui assure une rémunération mensuelle pendant ses trois années de formations. Ses droits et devoirs sont régis par les dispositions générales du code du travail. La rémunération correspond à un pourcentage du Smic, ajusté selon l’âge de l’apprenti et son année de formation. Les missions confiées doivent correspondre à l’évolution de la formation. Des projets multidisciplinaires aboutissent à la rédaction de livrables, évalués par l’équipe enseignante et le tuteur industriel. Chaque période en entreprise débouche sur une phase de remédiation organisée à l’école. Elle permet de mettre en évidence les connaissances et savoir-faire mis en pratique dans l’entreprise.

Plus d'informations ?

Dernières actualités

Charlotte Chan, élève ingénieure Arts et Métiers, effectue sa troisième année d'étude à KTH, en Suède.

Témoignage, International

Samedi 26 mai 2018 dernier, Romain Desportes, élève ingénieur de première année sur le

Actualité, Entreprise, Vie étudiante

Elèves ingénieurs Arts et Métiers, ils n’ont pas plus de 20 ans et s’engagent dans une mission humanitaire d’envergure : construire une école dans un pays dévasté par une série de séisme en 2015 : le Népal.

Actualité, International, Vie étudiante

Portrait de Théophile Pahlawan, trésorier de l'AMJE sur le campus Arts et Métiers de Lille.

Témoignage, Entrepreneuriat