Adrien Lecossier, docteur Arts et Métiers en quête d'innovation !

adrien lecossier docteur arts et metiers angers
Témoignage
Innovation
Recherche

Le 20 novembre 2018 à l'Institut Arts et Métiers de Laval, Adrien Lecossier a soutenu sa thèse en Génie Industriel sur le thème : "Proposition d'un modèle de la phase amont de l'innovation pour permettre à une entreprise industrielle mature de créer des innovations radicales". Rencontre avec ce jeune Docteur en quête d'innovation !

De l'entrepreneuriat au doctorat !

Après un DUT Mesures Physiques à l’IUT du Mans, ville dont il est originaire, Adrien Lecossier poursuit ses études d’ingénieur à l’ISTIA où il intègre un parcours entrepreneuriat. Sa formation, ainsi que ses stages et les rencontres qu’il fera au cours de son cursus, lui donneront un goût certain pour la recherche et l’innovation qu’il met alors à profit dans une thèse ayant pour objectif de proposer un modèle de la phase amont de l'innovation pour permettre à une entreprise industrielle mature de créer des innovations radicales.

Une thèse pour développer un nouveau modèle d'innovation 

A l’issue de sa formation, Adrien Lecossier rejoint l’entreprise SOURIAU, spécialiste en solutions connectiques adaptées aux environnements sévères ou extrêmes, en tant que Chef de Projet Innovation. Cette expérience lui permet d’appréhender les difficultés des entreprises « matures » à mener, en parallèle des innovations incrémentales qu’elles maîtrisent, des innovations radicales qui pourraient assurer leur pérennité et leur croissance sur le long terme. C'est ainsi qu'il propose à son entreprise SOURIAU de développer, dans le cadre d’une thèse en collaboration avec le LAMPA (Laboratoire Angevin de Mécanique, Procédés et innovAtion) du campus Arts et métiers d'Angersun nouveau modèle d’innovation à destination de tous les employés et services de l'entreprise.  

Ce modèle permet, grâce à la mise en place de structures dédiées et l’utilisation de nouveaux outils (intelligence artificielle, fabrication additive, robotisation…), de développer une expérience collaborative facilitant l’échange, la génération, l’expérimentation et la validation de concepts radicalement nouveaux. Il donne ainsi la possibilité à cette entreprise d’envergure (2600 employés) d’adopter pour son processus d’innovation un fonctionnement proche de celui d’une start-up.

Adrien LECOSSIER, Souriau Esterline et Doctorant à l’Institut Arts et Métiers de LavalAu-delà de toute la connaissance technique que l'on acquière, le doctorat est une expérience très enrichissante pour mieux se découvrir, mais aussi pour faire de superbes rencontres notamment lors des séminaires de recherche ou des conférences internationales

Avec son diplôme de Docteur en poche, Adrien Lecossier souhaite maintenant poursuivre son travail d’exploration et de mise en œuvre des solutions pour l’innovation dans un cadre industriel ouvert aux challenges !

Dernières actualités

Faire voler un drone en apesanteur... C'est le projet porté par une équipe constituée d’élèves ingénieurs du campus Arts et Métiers de Lille qui vient de remporter le concours "Projet Parabole" du CNES.

Vie étudiante

A l’origine : une voiture ancienne de la marque Bignan à restaurer. Le bloc cylindre, le cœur du moteur, était trop endommagé pour être réparé.

Actualité

Pour leurs quinze premiers jours de rentrée, les élèves en 1re année du programme Grande Ecole Arts et Métiers ParisTech du campus Arts et Métiers de Cluny ont expérimenté

Actualité, Focus

Arts et Métiers et l’Université de Corse Pasquale Paoli ont signé une convention de partenariat d’une durée de 5 ans, le vendredi 13 septembre 2019, permettant l’intégration de Paoli Tech, école d’ingénieur interne à l’universi

Actualité