Le doctorat : un équilibre entre entreprise et laboratoire

Samory_Houzangbe doctorant au LAMPA
Témoignage
Recherche

Samory Houzangbe, doctorant au laboratoire LAMPA, équipe Présence et Innovation, en contrat chez Eon Reality.

Allier recherche scientifique et développement d'applications en Réalité Virtuelle : un rêve d'enfant qui devient réalité !

 

Depuis mars 2016, Samory, 28 ans, mène ses recherches sur l’utilisabilité et l’intérêt des objets connectés portés pour la réalité virtuelle tout en collaborant avec les équipes Recherche et Développement chez Eon Reality (une entreprise américaine spécialisée dans l’Edutainment – introduction de divertissement dans des activités culturelles ou pédagogiques). Il nous raconte son quotidien entre sa vie professionnelle et celle en laboratoire entouré de ses pairs et d’experts de son domaine.

Le doctorat, une envie de spécialisation pointue

Lorsque Samory a commencé ses études supérieures après un bac S, il voulait travailler dans les jeux vidéo, un rêve qu’il avait toujours nourri. Pour être sûr d’avoir un diplôme reconnu, il suit un cursus de 3 ans en école d’ingénieur, à l’ESILV en spécialité Informatique et Intelligence de l’Information. En stage pendant 6 mois, en tant qu’ingénieur de recherche, au LAAS, un laboratoire du CNRS, il découvre le monde de la recherche et de la robotique humanoïde, lui permettant d’étudier la planification de mouvements pour objets souples, au sein d’une équipe dont le sujet central est l’asservissement du robot.

En entreprise, au sein de AKKA Technologies, société d’ingénierie et de conseil, il effectue un contrat long (1 an et demi). Détaché chez Nexter System, dans le secteur de l’armement, il développe, en tant qu’ingénieur d’études, des applications de calcul de trajectoire balistique. Malgré tout, la passion n’était pas là et son envie de faire une thèse était toujours très présente. Après de mûres réflexions, il a donc choisi de se replonger dans des études, en Master Recherche à L’Université d’Evry (spécialité Réalité Virtuelle et Systèmes Intelligents) avant de poursuivre un doctorat de choix aux Arts et Métiers. Montrer tout l’intérêt et l’utilisabilité des objets connectés portés lorsqu’une personne est immergée dans un monde virtuel, tel est le questionnement qui définit sa thèse. Mesurer toutes les réactions du corps (battements du cœur, micro sudation, mouvements et autres …) avec des objets dits, grand public car abordables, semble indispensable pour rendre une expérience virtuelle encore plus personnelle et plus interactive.     

J'apporte à mon entreprise un regard plus théorique, conceptuel par rapport à mes collègues, je suis en quelque sorte la « validation scientifique » de l’équipe.


Un équilibre entre entreprise et laboratoire

Parallèlement, chez Eon Reality, société qui développe des applications en Réalité Virtuelle et Réalité Augmentée destinées à l’Edutainment (Formations et loisirs), Samory est une pièce maîtresse. Les analyses de ses expérimentations sont patiemment attendues, elles permettront de corroborer ou infirmer les projets à venir du service Recherche et Développement. Il apporte à son entreprise un regard plus théorique, conceptuel par rapport à ses collègues. Il est en quelque sorte la « validation scientifique » de l’équipe. Lors de réunions en entreprise, Samory est souvent consulté pour son approche académique, car en étant au laboratoire LAMPA des Arts et Métiers, il est à la source des études les plus récentes dans son domaine. Il lui arrive de se servir des résultats analysés des expérimentations des autres doctorants de l’école. Rigoureux et pointu, il dédie tous les matins une heure de son temps à une veille technologique poussée, qui alimentera tout le long de sa thèse son « état de l’art » qui demande une réactualisation permanente.

Laboratoire angevin de mécanique, procédés et innovation (LAMPA)

Par sa proximité avec le monde industriel, avec la signature de contrats d’études notamment, le laboratoire LAMPA des Arts et Métiers offre la liberté de travailler sur de la recherche aussi fondamentale qu’applicative. Lorsqu'un doctorant travaille au sein du laboratoire, il s’enrichit des expertises des autres chercheurs ou enseignants approfondissant ainsi les méthodes que lui permettront de mener à bien ses expérimentations. 

Dernières actualités

L’Usine extraordinaire, une opération d’intérêt général

L’usine du futur est prête p

Actualité, Entreprise, Innovation

Se démarquer sur le marché du travail avec un double-diplôme franco-allemand.

Témoignage, International

Le 3e atelier du partenariat transatlantique AM², mené conjointement par Texas A-M Engineering (TEES) et Arts et Métiers, s'est tenu au Texas A-M University Campus du 16 au 18 octobre 2019, en présence d'Alexi

Actualité, Entrepreneuriat, Innovation, International, Recherche

L'Open Access Week 2019, du 21 au 27 octobre, est un événement international qui permet à la communauté scientifique d'en apprendre davantage sur les bénéfices du libre accès aux résultats des travaux de la recherche, de partag

Actualité