Programme Grande Ecole Arts et Métiers en cursus apprenti : des atouts non négligeables !

Témoignage Mame Binta N'DIAYE apprentie ingénieure Arts et Métiers Angers
Témoignage

Le cursus en apprentissage du Programme Grande Ecole Arts et Métiers, qui se déroule sur le campus d’Angers, possède de nombreux atouts. Rencontre avec Mame Binta N'DIAYE, apprentie ingénieure Mécatronique chez Schneider Electric.

Après un DUT Génie Mécanique et Productique à Lyon, Mame Binta N'DIAYE souhaitait poursuivre ses études tout en travaillant. Arts et Métiers était donc l’école idéale ! Elle s’inscrit alors au concours ENSEA pour candidater au Programme Grande Ecole Arts et Métiers en apprentissage. « J’ai choisi ce cursus car il délivre le même diplôme que le cursus étudiant du Programme Grande Ecole Arts et Métiers, tout en bénéficiant d’un bagage de 3 ans d’expériences professionnelles, ce qui est un atout majeur pour la suite de mon parcours ».

Acquérir une expérience professionnelle  

Un mois sur deux, Mame Binta N'DIAYE est apprentie ingénieure en mécatronique dans l’entreprise Schneider Electric. Intégrée au sein d’une unité à Nice, qui conçoit et fabrique des modules qui permettent de distribuer l’énergie dans les entreprises, la mission de Mame Binta est de concevoir toutes les pièces mécaniques de ce module. « Ce poste me permet d’appliquer concrètement les cours suivis à l’école, c’est très riche et je gagne ainsi en compétences ! ».

Ce cursus en apprentissage nous offre l’occasion de bénéficier d’une double casquette à la fois d’étudiant, car nous participons et faisons partie intégrante de la promo il n'y a pas de distinction, mais aussi de salarié dans une entreprise. Gagner de l’expérience et être indépendant financièrement ne sont que des points positifs !

Un cursus qui possède de nombreux atouts

Pour Mame Binta N'DIAYE, le cursus apprenti possède de nombreux atouts. « Ce cursus offre l’opportunité de découvrir pendant trois ans divers services et postes dans une entreprise ». Ce 1er pas dans le monde du travail et toute la richesse que cela apporte, permet également aux étudiants d’affiner leur projet professionnel et de l’approfondir. « De plus, la mobilité internationale de 12 semaines, que je vais réaliser au sein du Groupe Schneider Electric, me permettra de découvrir les nombreuses possibilités de carrière à l’international » ajoute Mame Binta. Enfin, cette expérience permet de mettre à profit et d’appliquer les connaissances théoriques, techniques et humaines acquises en cours, directement dans l’entreprises et de gagner en compétences. « Il ne faut surtout pas hésiter à se lancer dans cette aventure, c'est une formation dynamique, très riche on ne s'ennuie pas entre les missions à mener dans l'entreprise et les cours académiques », conclut-elle.

Dernières actualités

En 2023, les campus et instituts Arts et Métiers vous ouvrent leurs portes pour des Journées Portes Ouvertes exceptionnelles !

Actualité

Presque 1 an après son inauguration en décembre 2021, le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence CaMéX-IA a lancé mardi 15 novembre 2022 son site internet.

Actualité

Mixer mobilité internationale, stage de fin d’études avec une embauche à la clé, c’est possible ! C’est ce qu’a vécu Jérôme Hoareau, élève ingénieur en 3e année, qui a passé six mois en Pologne dans le cadre de son stage de fin

Actualité, International

Organisée par le LNE et Arts et Métiers, la

Actualité, Innovation, International, Recherche