Malik Bahloul représentera les Arts et Métiers au 3e championnat de France d'échecs des grandes écoles

3e championnat d'échec
Actualité
Témoignage
Vie étudiante

Malik Bahloul est actuellement en première année du Programme Grande École Arts et Métiers ParisTech sur le Campus de Cluny. Il  a été sélectionné et représentera les Arts et Métiers au Championnat de France d’échecs des Grandes Écoles, au courant de l’été 2020. En effet, il a été classé parmi les 31 meilleurs joueurs en individuel aux tournois de sélection. Retour sur sa sélection avec Malik, président de l’association des élèves du campus Arts et Métiers de Cluny l'année prochaine.

Vivre sa passion...

 "C’est mon père, alors que j’avais six ans, qui m’a inscrit dans un club d’échecs", Malik a très vite accroché et dès lors qu’il a participé à des compétitions, cette discipline est devenue une véritable passion. "J’ai eu notamment l’occasion de participer à deux tournois internationaux, organisés dans la ville de Saint-Lô en Normandie."

C’est donc par défi que Malik s’est inscrit au Championnat de France d’échecs des Grandes Écoles via un post sur Facebook. "J’ai proposé à Arnaud Ringot, un élève de troisième année qu’on le fasse ensemble. Il y a eu deux tournois en ligne, le premier en décembre 2019 et le second, le 24 mars 2020, en pleine période de confinement. Heureusement, ce deuxième tournoi a eu lieu à distance via les plateformes numériques. A l’issue de ces tournois, j’ai été retenu parmi les 31 premiers". La suite est un tournoi en présentiel, initialement prévu au château d’Asnières, la date du championnat de France a été reportée en raison de la crise sanitaire.

Les échecs apportent de la concentration, de la rigueur, de la créativité et de la mémoire, autant de qualités que je retrouve dans ma formation aux Arts et Métiers

...et étudier aux Arts et Métiers

Malik profite de cette période de confinement pour peaufiner sa préparation. Concrètement, il analyse des parties d’échecs pour étudier les motifs stratégiques et les tactiques. Il joue pas mal de parties, "tout en continuant à suivre mes cours via les plateformes pédagogiques qu’offrent les Arts et Métiers", souligne Malik.

Et lorsqu’on lui demande quels sont, selon lui, les points communs entre sa passion des échecs et sa formation aux Arts et Métiers, Malik répond que les échecs apportent de la concentration, de la rigueur, de la créativité et de la mémoire, autant de qualités qu’il retrouve dans la formation d’un ingénieur Arts et Métiers. Des qualités qu’il compte également mettre à profit dans son futur rôle de Président de l’association des élèves du Campus Arts et Métiers de Cluny.

Qui est Malik Bahloul ?

Malik a intégré Arts et Métiers après un DUT GMP, Ingénierie Mécanique obtenu à Lyon. Il est actuellement en filière transition énergétique et travaille sur la conception d’un robot trieur de piles.
Dès son diplôme obtenu, il souhaiterait travailler dans l’aéronautique mais il est ouvert à d’autres domaines, il a eu l’occasion de découvrir et apprécier le domaine naval à la suite d’un stage. Ainsi il va explorer de nouveaux domaines afin d’avoir un éventail de choix plus large à la sortie de sa formation.
Affiche de 3e championnat de France d’échecs des Grandes Ecoles

 

Dernières actualités

Dans le cadre de leur projet de deuxième année, Cyrille, Tristan, Paul, Lynda, Joachim et Stanislas ont étudié la consommation énergétique du campus Arts et Métiers de Lille.

Actualité, Témoignage

Le campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne a été sollicité par son mécène, VINCI Energies France Nord Est, pour fabriquer des poignées un peu spéciales !

Actualité, Entreprise

Alexandre Isaac est élève-ingénieur en 1ère année du cursus PGE (Programme Grande Ecole).

Témoignage