Le LaBoMaP apporte son expertise dans le projet européen ColorCircle

Le LaBoMaP apporte son expertise dans le projet européen ColorCircle
Actualité
Recherche

L' équipe Matériau et Usinage Bois du LaBoMaP a été sollicitée par les membres du projets Color Circle afin d’apporter son expertise et ses connaissances dans la démarche de valorisation du Bois en circuit cours. Louis DENAUD, enseignant chercheur HDR du campus Arts et Métiers de Cluny, revient sur ce projet européen. Il se réjouit qu’Arts et Métiers et le LaBoMaP soient impliqués dans des projets qui prennent le parti de privilégier les circuits courts et de limiter l’impact environnemental de l’activité industrielle.

Des enjeux qui définissent l’ADN de l’équipe Matériau et Usinage Bois du LaBoMaP.

LA DEMARCHE DE VALORISATION DU BOIS EN CIRCUIT COURT, l’ADN DU LABOMAP

L’équipe Matériau et Usinage Bois du LaBoMaP, composée d’une quinzaine de personnes, s’intéresse en particulier à la valorisation des bois à croissance rapide comme le douglas et les feuillus de qualité secondaire par le développement de produits techniques bois adaptés aux besoins de la construction comme par exemple les panneaux de Bois Lamellés Croisés (CLT) ou le Lamibois (LVL) en utilisant les ressources forestières locales.

Le LaBoMaP est un acteur de la problématique de l’utilisation du bois locale en circuit court. C’est pour cela que Color Circle, via ses partenaires HESAM et la Région Bourgogne-Franche-Comté nous ont sollicité.

"Les enjeux de notre démarche scientifique résident dans la transformation de la ressource bois local qui est un matériau hétérogène et fortement variable ainsi que le processus pour optimiser les caractéristiques physiques et chimiques du matériau bois. Ces enjeux positionnent le LaBoMaP comme acteur de la problématique de l’utilisation du bois locale en circuit court. C’est pour cela que Color Circle, via ses partenaires HESAM et la Région Bourgogne-Franche-Comté nous ont sollicité. Afin d’adapter au mieux la ressource bois local à son usage, il est nécessaire de connaître les caractéristiques initiales du matériau et d’en maîtriser la transformation. Cette logique repose sur les méthodes de traçabilité et d’optimisations qu’on associe à l’industrie du futur en y ajoutant les aspects développement durable et circuits courts inhérents au bois local.", indique Louis Denaud

Dans la Halle Bois, l’équipe dispose d’une ligne complète de déroulage instrumentée ainsi que d’une plateforme dédiée au classement pour la résistance mécanique des sciages à la pointe des développements scientifiques (scanner rayons X, mesure d’orientation des fibres y compris feuillus, scanner vibratoire, machines d’essais destructifs, etc.).

ECHANGE DE BONNES PRATIQUES AUTOUR DES CIRCUITS COURTS

Color Circle est un projet européen duquel l’HESAM université est chef de file et la région Bourgogne-Franche-Comté, un des 6 partenaire. Ce projet porte sur les coopérations innovantes entre université et territoires sur la question d’économie circulaire. Les objectifs du programme Interreg Europe sont de faire coopérer des acteurs de différentes régions d’Europe, échanger des bonnes pratiques, améliorer les politiques publiques.

Dans le cadre des échanges de bonnes pratiques, plusieurs rencontres sont organisées au cours desquelles Louis Denaud rencontre et échange régulièrement avec des entrepreneurs, des universités, des associations.

Ces rendez-vous réguliers sont l’occasion de présenter et partager nos connaissances dans les procédés de transformation du bois, mais cela ne va pas dans un seul sens, nous nous nourrissons mutuellement de nos retours d’expériences, remarque Louis Denaud

ARTS ET METIERS FORME LES INGENIEURS SOUCIEUX DU MATERIAU BOIS COMME RESSOURCE LOCALE POUR LA CONSTRUCTION DURABLE

Le campus Arts et Métiers de Cluny forme des ingénieurs Arts et Métiers en 3e année dans l’expertise "Bois : une ressource locale pour la construction durable". L’un des objectifs de cette formation est d’orienter des ingénieurs à dominantes mécanique et productique vers les industries de la transformation et de la construction bois.

Aujourd’hui le consommateur est soucieux de son impact environnemental et il est sensible aux circuits courts, souligne Louis Denaud

Les métiers du bois évoquent souvent dans l’esprit collectif ceux de l’artisan ou de l’ébéniste. L’ingénieur Arts et Métiers doit contribuer au rôle essentiel de la filière bois pour répondre, au travers d’un modèle industriel, aux enjeux sociétaux et environnementaux à partir d’une ressource locale.

Sa formation généraliste associant génie mécanique et génie industrielle, sa vision large de la conception à la fabrication jusqu’à la fin de vie d’un produit et sa capacité à travailler en équipe font de lui un élément essentiel de l’industrie durable. Il peut, en s’impliquant dans la filière bois, être un acteur de la conversion de l’industrie linéaire vers l’industrie du futur durable.

Color Circle Project

Dernières actualités

2 tonnes équivalent CO² par an, c'est la quantité de gaz à effet de serre émise par personne dans un monde neutre en CO².

Actualité

La Junior-Entreprise parisienne innove sur les questions liées au respect de l'environnement. Exemple d'une démarche de réduction de l’impact environnemental avec EDF.

Actualité, Vie étudiante

Abdoulaye est étudiant en Programme Grande Ecole sur le campus d’Aix-en-Provence.

Actualité, Vie étudiante

Du 20 mai au 17 juin, le campus Arts et Métiers d’Aix-en-Provence a le plaisir d’accueillir 43 étudiants de Texas A&M university et leurs professeurs Harry Hogan et Francisco

Actualité, International