Vers un classement efficace pour une utilisation optimale des ressources forestières

Vers un classement efficace pour un utilisation optimal des ressources forestières
Actualité
Recherche

Le Projet ANR jeune chercheur/jeune chercheuse (ANR JCJC), coordonné par Guillaume Pot de l'équipe Matériau et Usinage du Bois du LaBoMaP, se nomme EffiQuAss et permettra de décrire l'orientation des fibres à l'intérieur des planches.

Guillaume Pot, maitre de conférences au LaBoMaP sur le campus Arts et Métiers de Cluny, coordonne ce projet, qui a officiellement démarré le 1er janvier 2022, pour une durée de 48 mois. Les partenaires de ce projet sont le Loria (université de Lorraine), Silva (INRAE de Nancy) et Linnaeus University (Suède).

Le montant du financement ANR permetta l’embauche d’un post-doctorant pour 1 an et d’un doctorant. Une partie du financement sert également à développer un scanner d’orientation des fibres haute résolution.

EffiQuAss : décrire l’orientation des fibres à l’intérieur des planches

L'utilisation du bois dans la construction est destinée à augmenter à l'avenir afin que l'Europe puisse atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2. Actuellement, le contrôle qualité des bois de structure est défavorable aux principales essences d’Europe du Sud qui sont très hétérogènes. Pour déterminer la résistance de ces bois, ce qui est obligatoire pour leur usage constructif, il est nécessaire de développer des méthodes qui rendent compte de cette hétérogénéité. 

L’équipe Matériaux et Usinage du Bois du LaBoMaP développe depuis quelques années des moyens de mesure de l’orientation des fibres du bois et exploite ces mesures pour la prédiction de la résistance du bois. Bien que l’information obtenue soit très riche, cette mesure n’est que surfacique et l’enjeu est aujourd’hui de décrire l’orientation des fibres à l’intérieur des planches, dans le volume. 

Le développement de scieries éco-efficientes

C'est l'objectif du projet ANR JCJC EffiQuAss qui vise à mieux décrire l’orientation des fibres dans le volume de planches dont la traçabilité est assurée depuis le sciage des billons. Cette traçabilité permettra de savoir de quel billon et quel arbre chaque planche provient, ainsi que la position des planches dans le billon. En modélisant en 3D l’orientation des fibres dans le billon, puis dans les planches, ce projet de recherche fournira des résultats originaux. Les résultats de ce projet amélioreront l’efficience du classement des bois, ce qui est primordial pour le développement de scieries éco-efficientes et pour l'utilisation optimale des ressources forestières.

Guillaume Pot est membre du LaBoMaP

Dernières actualités

Magali Bertrand, enseignante en Management à Angers, organise pour les étudiants de 3e année des ateliers avec la méthode LEGO®

Témoignage

En 2023, les campus et instituts Arts et Métiers vous ouvrent leurs portes pour des Journées Portes Ouvertes exceptionnelles !

Actualité

Spécialisé en réalité virtuelle et augmentée, l’Institut Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône intègre cet espace de plus de 4 000 m² avec 3 autres co-fondateurs : le

Actualité, Recherche

Thibault Haguet, diplômé Arts et Métiers, est fondateur à 26 ans de la startup angevine LUO

Témoignage, Entrepreneuriat