Les élèves ingénieurs Arts et Métiers du campus d'Angers se mobilisent pour cities to be

Arts et métiers partenaire de cities to be
Actualité

Une quarantaine d'élèves ingénieurs civils et militaires du cursus infrastructure sur le campus d'Angers, se mobilisent autour de Cities to Be, le 8e Congrès international du Bâtiment Durable, dont Arts et Métiers est partenaire et qui se déroulera à Angers les 12 et 13 septembre 2019.

Angers 2030 - Imaginons la ville de demain

En parallèle du congrès international du Bâtiment Durable Cities to Be, réservé aux professionnels, les élèves ingénieurs du campus Arts et Métiers d'Angers organisent cinq événements autour de la thématique "Angers 2030 - imaginons la ville de demain" à destinations des citoyens.

Soutenu par la ville d'Angers, Novabuildle cluster qui regroupe en Pays de la Loire les entreprises de la construction, le COBATY, la fédération internationale de la Construction de l'Urbanisme et de l'Environnement, les élèves ingénieurs travaillent en étroitement collaboration avec les élèves du CFA du Maine-et-Loire.

Objectif : sensibiliser le grand public aux enjeux du bâtiment et de la ville de demain

Organisé en lien avec les 17 objectifs de développement durable de l’ONU, le congrès Cities to Be se déroulera à Angers les 12 et 13 septembre. "C'est une belle opportunité pour nos élèves. Les étudiants d'aujourd'hui sont de plus en plus sensibles aux enjeux écologiques. Ils sont très motivés et l'organisation de ces cinq projets sont intégrés directement dans leur formation. C'est très valorisant pour eux d'organiser des événements à destination du grand public pour rendre visible des actions en faveur de l'environnement", explique Guillaume Grampeix, enseignant en Génie Civil et Construction qui encadre les étudiants mobilisés.   

Focus sur les 5 projets organisés par les étudiants

La gestion de l’eau et de l’environnement, pour développer le passage à l’action par toutes et tous, est le fil conducteur de ces cinq actions qui se dérouleront sur les bords de Maine du 11 au 14 septembre.

Nous avons nous même proposé ces 5 projets et sommes acteur de notre travail, ce qui est très motivant ! La finalité réelle de ces manifestations implique une grande rigueur dans l'organisation et la mise en œuvre

1. Jardin flottant éphémère pour dépolluer partiellement la Maine grâce à des plantes phyto-épuratrices
2. Triathlon Ecolo-Familiale autour de 3 activités ludiques (ramassage des déchets, pêche à l’aimant, course d’orientation) pour sensibiliser le grand public à la pollution de la ville
3. Jeu de plateau ludique SimCity dont l'objectif est de rendre ludique la conception d'une ville durable auprès des habitants de la ville d'Angers 
4. Livre Pop-up géant qui sensibilisera la population aux cycles de l'eau potable et sa consommation (robinet et bouteille plastique)
5. Trashtag inversé pour faire prendre conscience au grand public de notre impact sur l’environnement en réalisant un montage photo d'un lieu pollué avant et après avoir été nettoyé 

Des compétences transversales pour piloter ces projets 

L'organisation de ces manifestations est l'occasion pour la quarantaine d'élèves ingénieurs de mettre en pratique leurs compétences transversales acquises en cours comme le management, la gestion de projet, la communication, la pédagogie, la vulgarisation scientifique, le graphisme, l'informatique, les matériaux, ... L'opportunité aussi de développer des connaissances plus technique comme le dégagement de CO2, l'empreinte carbone, l'urbanisme, l'architecture, pour proposer au grand public des actions pointues autour de l'environnement. 

Un travail collectif pour une complémentarité des savoir-faire

Depuis fin avril, la réalisation de certains projets sont menés en partenariat avec les élèves du CFA du Maine-et-Loire pour une complémentarité des savoir-faire. Trois apprentis en formation menuiserie travaillent de concert avec les étudiants ingénieurs du campus d'Angers pour la réalisation de la maquette du jeu de plateau ludique SimCity et cinq apprentis peintres pour la réalisation du livre Pop-up géant d'une dimension de 1,5 mètre de diamètre.

C'est une chance de pouvoir créer du lien avec d’autres formations. C'est un enjeu collectif qui nous amène à travailler en équipe, comme cela est le cas dans une entreprise !   

Cities to Be, c'est quoi ?

Organisé par l’Alliance HQE-GBC et Novabuild, Cities to Be, le 8e Congrès international du Bâtiment Durable, entend être le Congrès de la mobilisation, des solutions et du passage à l’action. Il permettra de découvrir des retours de terrain en France et à l’international, s’informer des projets innovants, mutualiser les expériences, partager de bonnes pratiques et des solutions performantes, mobiliser les dynamiques d’acteurs et valoriser les savoir-faire français et européens. À ce titre, cet événement entend simplifier l’engagement volontaire des acteurs de toute la chaîne de valeur de la construction, de l’aménagement et de l’immobilier.

1000 participants sont attendus pour ce congrès interprofessionnel, dont 300 internationaux, 300 nationaux et 400 régionaux. Tous les acteurs du bâtiment, de l’immobilier, de l’aménagement, des infrastructures et des collectivités - maîtres d’ouvrage, collectivités, architectes, exploitants, entreprises de construction, industriels et fournisseurs, fabricants, bureaux d’études, urbanistes, banques, investisseurs, immobilier, syndics et institutionnels (réseau FAIRE, ADEME, syndicats professionnels…) - pourront profiter d’une programmation riche et variée, autour des 12 thématiques suivantes : Performance environnementale et neutralité carbone, Economie circulaire, Rénovation et exploitation des bâtiments, Nouveaux modèles : valeur et finance verte, Santé et confort, Mobiliser les parties prenantes, Mobilité et infrastructure, Chantier, Résilience, Territoire positif et autonome, Prospectif à 2030-2050, Climat Chaud.

Au total, ce sont près de 60 heures de contenus proposés sous différents formats :

  • 3 plénières
  • Près de 50 ateliers
  • 8 visites de sites : chantiers ou réalisations dans la métropole angevine
  • 27 pitch-solutions : offrant la possibilité aux industriels et porteurs de projets de présenter leurs solutions
  • Ou encore 9 revues de projet, des tables rondes et des parcours thématiques mais aussi des espaces de networking et 1 plateau TV

Logo CITIES TO BE HORIZONTAL

ARTS ET METIERTS ET CFA ANGERS CITIES TO BE - 1
ARTS ET METIERTS ET CFA ANGERS CITIES TO BE -
A lire aussi

Cursus militaire

Devenir un professionnel de l’infrastructure militaire

Arts et Métiers est le partenaire académique choisi par le ministère des armées pour la formation de ses ingénieurs d’infrastructure. Une fois le diplôme d’ingénieur Arts et Métiers obtenu, les élèves-officiers sont affectés au Service d’infrastructure de la défense (SID) avec le grade de lieutenant.

Les ingénieurs militaires d’infrastructure exercent des fonctions d’inspection, de contrôle, d’expertise, de coordination et de direction, pour l’ensemble du domaine immobilier du ministère de la Défense. Les métiers exercés relèvent donc de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage : responsable de projet technique, conducteur d’opérations, expert technique, maintenance et gestion technique du patrimoine.

Après une première année consacrée à la formation militaire initiale, les élèves-officiers rejoignent le campus Arts et Métiers d’Angers pour suivre le cursus d’ingénieur avec une dominante travaux publics et génie civil. Les stages et projets d’expertise sont définis par le SID pour correspondre à leur profil de carrière.

Elèves militaires

Nota bene : les étudiants admis dans ce cursus obtiennent le statut militaire et sont rémunérés pendant leurs études. Leur obligation de service est au minimum de 10 ans (dont les quatre années de formation).

Le concours Arts et Métiers-Ingénieur militaire d’infrastructure

Le recrutement des élèves s’effectue via les concours d’admission des filières de classe préparatoire PT (physique et technologie), PSI (physique et sciences de l’ingénieur) et MP (Maths Physique). Les épreuves, identiques à celles du concours Arts et Métiers, comportent deux obligations supplémentaires : un entretien de motivation (30 minutes) et une visite médicale. Téléchargez les documents ci-dessous.

Découvrez le métier d’ingénieur militaire d’infrastructure en vidéo :

Plus d'informations ?

Dernières actualités

L’Usine extraordinaire, une opération d’intérêt général

L’usine du futur est prête p

Actualité, Entreprise, Innovation

L'Institut de Conseil et d’Innovation en Formations Technologiques (ICIFTech) d'Arts et Métiers a produit, dans le cadre du projet Accens, un module de formation accessible aux enseignants du secondaire et du supérieur.

Actualité, Innovation

Emmanuelle Dorsival, élève en 2e année et présidente de GaSole Cluny revient sur le voyage humanitaire 2019 de l’association Gadzarts Solidaire.

Actualité, Vie étudiante

Retrouvez les mentions d'Arts et Métiers dans la presse du 8 au 14 novembre 2019.

Actualité