"Le doctorat est une formation de qualité et une expérience professionnelle enrichissante"

Amen au labo
Actualité
Témoignage
Recherche

Amen Allah Chebbi, doctorant en 3e année sur le campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne au sein du laboratoire MSMP, fait le bilan de sa formation.

> Quel parcours as-tu effectué avant ton doctorat ?

Je suis titulaire d’une licence fondamentale en physique-chimie et d’un master en Modélisation et simulation en Mécanique. J’ai validé mon master avec un stage de fin d’étude au Centre de Mise en Forme des Matériaux (plus d'informations), en partenariat avec l’entreprise Altair Engineering. La thématique était « la caractérisation et la modélisation numérique du comportement mécanique du caoutchouc pneumatique pour optimisation des simulations de crash de voitures ».
Les co
mpétences acquises lors de mon master m’ont permis de faire un doctorat au sein du laboratoire MSMP. Ma thèse s’intitule « Modélisation et simulation numérique multi-échelle de l’usinabilité des agro-composites ».
Cette thèse s’inscrit dans une démarche économique et écologique car l'objectif est de réduire le nombre d’
essais expérimentaux. Son objectif est en effet de développer un outil numérique prédictif de l’usinabilité des agro-composites avec prise en compte de l’effet des facteurs climatiques (hygrométrie et température).

> Pourquoi as-tu choisi de faire un doctorat ? 

Pour plusieurs raisons : monter en compétences, me spécialiser en matériaux composites, développer mes softskills (compétences de base) et acquérir une rigueur scientifique.
J'ai choisi Arts et Métiers car c'est l'une des meilleures écoles d’ingénieurs de France. Faire une thèse au sein de cet établissement est une chance unique. 

> Qu'est-ce que cela t'a apporté ?

En plus des compétences techniques, la thèse m’a permis de développer mes capacités d’analyse, d’améliorer mes qualités rédactionnelles et mon anglais ainsi que de parler clairement de mes travaux de recherche.
Respect
er les deadlines est la difficulté majeure que j’ai rencontrée lors de ces trois ans. L’anticipation et l'organisation ont été mes alliées 

> Que comptes-tu faire après ? 

Je souhaite travailler en tant qu’un ingénieur calcul composite dans le secteur de l’automobile.

> Un conseil pour les personnes intéressées par un doctorat ? 

Si vous cherchez une formation de qualité et une expérience professionnelle enrichissante, allez-y, foncez ! 
Choisissez un sujet de thèse qui vous plaît et faites votre travail avec dévouement et acharnement ! 

Dernières actualités

Inventé et conçu à la fin des années 1970 par Xenakis, avec et pour les Percussions de Strasbourg, l’ensemble des six sixxens n’existait qu’en un seul exemplaire.

Actualité

Eloïse Minder et Maël Sombret, sont les premiers étudiants du Programme de Master orienté Rech

Actualité, Recherche

Depuis 2 ans, des élèves-ingénieurs du Programme Grande École travaillent à la reconstruction de la mythique voiture Delage V12 Labourdette.

Actualité

A la fin de la 2ème année du Programme Grande École, les élèves de chaque campus peuvent participer au Prix  Mayoux-Dauriac.  A raison  d’un  prix  par campus  Arts  et  Métiers, il distingue l’élève qui, à l’

Actualité