Des apprentis Arts et Métiers en mission humanitaire au Sénégal

Humam sénégal
Actualité
International

Du 7 au 17 octobre, 9 apprentis Arts et Métiers en 2ème année des cursus génie industriel et génie énergétique du campus de Paris sont partis en mission au Sénégal, dans le cadre de leur association humanitaire, Hum’am. Leur but : installer une machine de dessalement de l’eau fonctionnant à l’énergie solaire à Ourong, une île du Sénégal et aider ainsi 500 villageois !

La genèse du projet

Créée en 2016, Hum’am a pour ambition de faciliter l’accès à l’eau, à l’éducation et à l’électricité dans les villages défavorisés. Après avoir réalisé des missions à Madagascar, au Bénin et au Cameroun, l’équipe de Hum’am a décidé de se rendre au Sénégal et plus particulièrement à Ourong. Pourquoi Ourong ? C’est un député sénégalais qui a fait cette proposition aux apprentis et ils l’ont acceptée pour son aspect challengeant !

C’est une petite île, uniquement accessible en pirogue. C’était challengeant donc on a décidé de se lancer sur ce projet ! 

Le projet a débuté en août 2019 et un membre de l’équipe s’est rendu sur place pour faire du repérage. Après avoir envisagé de construire un puits, les apprentis ont décidé de proposer une solution de dessalement solaire car il n’était pas possible de faire de forage sur place.
Concrètement : l’eau salée du fleuve va s’infiltrer dans les nappes souterraines, puis va être récupérée et dessalée grâce à une machine qui fonctionne avec des panneaux solaires.

Pour financer leur projet, les étudiants ont participé à un appel à projets organisé par la Fondation EDF, à destination des associations ou organisme d’intérêt général, sur les thèmes de l’environnement, de l’éducation ou de l’inclusion pour bénéficier d’un soutien. Après la visite sur place de 2 ingénieurs de la Fondation, le projet a été validé et les étudiants ont reçu 100 000 euros de la part de la Fondation EDF ! Le reste de leur projet, d’un montant total de 160 000 euros, a été financé par d’autres entreprises et par la cagnotte lancée par les apprentis.

humam équipe

Un voyage riche en émotions… et en travaux !

Les 9 apprentis se sont donc envolés en octobre pour Ourong (après avoir effectué un test PCR !) et ont été accueillis en grande pompe !

L’accueil au village a été incroyable ! Tous les échanges avec les habitants du village ont été très enrichissants

humam accueil

Une fois sur place, les bénévoles se sont rapidement mis au travail ! La machine de dessalement n’ayant pas pu être installée à ce moment (l’entreprise, basée au Pays-Bas, qui la fournit ne pouvant pas se déplacer à cause du Covid), ils ont réalisé tous les travaux nécessaires pour pouvoir mettre en place, plus tard, la machine : implantation de la zone de panneaux solaires, installation d’un mini forage pour préfiltrer l’eau et analyse des eaux souterraines pour déterminer leur taux de salinité. Pendant toute la durée de leur mission, ils ont consulté en permanence les habitants du village sur les travaux à mener.

Cette mission humanitaire a été une vraie révélation pour les apprentis, qui en ressortent grandis :

Cette action a permis de nous remettre en question, non seulement en tant que personne ayant les moyens et donc le devoir d’aider, mais également en tant que privilégiés cela nous a apporté beaucoup d’humilité et une vision nouvelle de la vie.

La formation Arts et Métiers mise au service d’une cause humanitaire

Les compétences acquises lors de leur formation à Arts et Métiers et en entreprise leur ont permis de mener à bien le projet. Des compétences de gestion de projet et de management : coordination, gestion des partenaires locaux et internationaux mais aussi plus techniques : les apprentis en génie énergétique ont ainsi travaillé sur le dimensionnement des panneaux solaires, validé les devis techniques et se sont occupés des ajustements techniques.

Il y a tout un travail de vérification et de réflexion au niveau technique qui demande un bagage qui est enseigné pendant notre formation à Arts et Métiers. C’est justement le but de notre association : utiliser notre bagage technique pour effectuer des missions humanitaires.

humam travaux

Et ensuite ?

La machine n’ayant pas pu être installée en octobre, les apprentis ont prévu de se rendre de nouveau sur place en mars 2021 pour l’installer et produire les premiers litres d’eau potable pour le village ! En attendant, ils pilotent à distance les différents chantiers : la construction du local technique qui va abriter la machine et le réservoir qui lui sera directement relié et qui permettra de stocker l’eau, avec les entreprises sénégalaises.

Dernières actualités

Depuis 2013, Arts et Métiers participe à l’Open lab Materials and processes du groupe PSA.

Actualité, Témoignage, Innovation, Recherche

Le prix Alban Tixier, décerné par la Fondation Arts et Métiers, récompense des projets d’Expertise menés en partenariat avec des entreprises.

Actualité, Entreprise

Le Programme Ingénieur de Spécialité, réalisé en alternance, se base sur un lien étroit entre un étudiant, une entreprise et Arts et Métiers.

Actualité, Témoignage

Driss El Khoukhi, docteur-ingénieur au laboratoire LAMPA sur le campus Arts et mét

Actualité, Entreprise, Recherche