L'université et l'industrie unies pour l'apprentissage des technologies de fabrication à valeur ajoutée

m-nest
Actualité
Recherche

La French Factory Unit d'Arts et Métiers fait partie d'un réseau européen dont l'objectif est d'explorer des programmes d'apprentissage innovants pour répondre aux défis actuels de l'industrie.

L'introduction de nouvelles technologies dans l'industrie manufacturière, telles que la production de matériaux et procédés hybrides, la réalité virtuelle/augmentée, l'automatisation reconfigurable ou l'intelligence artificielle, contribue à accélérer le développement et la modernisation de l'industrie, la rendant plus efficace, plus flexible et plus compétitive. Par conséquent, il est également nécessaire d'adapter l'enseignement et l'apprentissage de ces technologies afin de mieux préparer les acteurs de l'industrie manufacturière à cette transformation et, en particulier, au contexte actuel d'innovation et de science ouvertes.

Favorisant la collaboration entre les entreprises, les établissements d'enseignement supérieur et de recherche pour la mise en place de programmes d'apprentissage avancés axés sur l'industrie, le projet M-NEST-I vise à mettre en place les conditions opérationnelles qui aideront les organisations et les utilisateurs individuels à explorer, expérimenter et acquérir de manière autonome et intuitive les compétences et savoir-faire pour travailler avec les nouvelles technologies de fabrication, dans les scénarios de production et d'innovation les plus divers.

En France, la Factory Unit du réseau M-NEST sera mise en œuvre et testée dans les installations des campus Arts et Métiers de Metz et de Châlons-Sur-Saône.

" La Factory Unit M-NEST-I France fait partie du réseau européen M-NEST et soutiendra la formation des étudiants, des enseignants, des chercheurs et des professionnels industriels, en fournissant les outils d'apprentissage nécessaires pour construire la communauté industrielle européenne de demain", déclare Cláudio Santos, chercheur à l'INEGI et coordinateur du projet.

La Factory Unit M-NEST-I France fait partie du réseau européen M-NEST et soutiendra la formation des étudiants, des enseignants, des chercheurs et des professionnels industriels, en fournissant les outils d'apprentissage nécessaires pour construire la communauté industrielle européenne de demain.

Le réseau européen M-NEST fournira un large éventail d'activités de formation axées sur les technologies de traitement et de production les plus avancées, et soutiendra l'enseignement universitaire, la formation avancée, la R&D, le transfert de technologie et la diffusion auprès de différents publics et espaces de formation (des salles de classe aux ateliers d'usine). Ce réseau donnera également accès (virtuellement et en présentiel) à du matériel pédagogique de haute qualité et spécifique à la technologie, contribuant à faire de l'enseignement des technologies de fabrication à valeur ajoutée une expérience stimulante pour un public plus large.

"M-NEST-I fonctionnera comme un projet pilote des activités du réseau ; à ce stade, les stagiaires seront sélectionnés par les partenaires du projet, mais le but ultime est de faire en sorte que davantage de personnes et d'entreprises bénéficient des programmes d'apprentissage innovants dès que possible", a expliqué Tudor Balan, maître de conférences à Arts et Métiers, porteur de la Factory Unit France.

Ce projet est financé par l'EIT-Manufacturing et réunit INEGI, INESCTEC et FEUP (Portugal), Arts et Métiers (France), l'Université d'Aalto (Finlande) et SUPSI - Université des Sciences Appliquées et des Arts du Sud de la Suisse.

Dernières actualités

Lancé par SOFIMAC Innovation le 8 juin dernier, le fonds Pertinence Invest 2 sera doté de 70 millions d'euros pour financer les start-up deeptech.

Actualité, Innovation

Signer un contrat de professionnalisation permet aux apprenants de se forger une première expérience rémunérée, et en même temps de poursuivre leurs études.

Témoignage, Entreprise

Arts et Métiers, en partenariat avec Opinion Way, publie son 8ème baromètre consacré à l’image qu’ont les jeunes de l’industrie.

Actualité

Six semaines de travail, 80 élèves impliqués : l’Union des Elèves souligne l’engagement solidaire et les compétences

Actualité