Un an dans un laboratoire international pour trois enseignants-chercheurs Arts et Métiers

Trois enseignants-chercheurs Arts et Métiers ont passé un an dans un laboratoire à l'étrnager
Actualité
International
Recherche

Jean-Rémy Chardonnet, Etienne Pessard et Jean-Yves Dantan sont enseignants-chercheurs à Arts et Métiers. L’année dernière, ils ont respectivement passé un an en Allemagne, au Canada et au Danemark. Retour sur leur immersion à l’étranger.

Tous trois ont profité d'un Congé pour Recherches ou Conversions Thématique (CRCT). Ce type de congé permet à un enseignant-chercheur de se consacrer à un thème de recherche pour une période de six à douze mois.

En Allemagne : le Karlsruher Institut für Technologie

Jean-Rémy Chardonnet est responsable de l’axe sur la réalité virtuelle/augmentée de l’Institut Franco-Allemand pour l’Industrie du Futur qu’Arts et Métiers développe avec le KIT (Karlsruher Institut für Technologie). C’est donc tout naturellement que son choix s’est porté sur cet établissement allemand pour développer une collaboration de Recherche.

« J'ai travaillé sur la personnalisation de l’interaction dans l’environnement virtuel, explique Jean-Rémy Chardonnet. Grâce à une bourse d’échange octroyée par l’Université Franco-Allemande, je suis parti avec l’un de mes doctorants qui a travaillé à l’étude de la navigation intelligente en environnement virtuel, en s’inspirant de l’approche allemande du sujet. »

Jean-Rémy Chardonnet a profité de son séjour pour porter le montage de deux projets européens sur le développement d’une technologie interactive personnalisée permettant l’accès à la connaissance scientifique et technique au plus grand nombre. Les réponses seront connues en novembre.

Mais son séjour lui a aussi permis de trouver de nouvelles collaborations avec la Prof. Jivka Ovtcharova, directrice de l’institut IMI (laboratoire partenaire d’Arts et Métiers au KIT). Cette dernière passe actuellement deux mois à l’Institut de Châlon-sur-Saône, où est basé Jean-Rémy Chardonnet.

« D’ailleurs, ma présence en Allemagne nous a permis d’organiser en étroite collaboration l’école d’été sur l’intelligence artificielle, du 19 au 23 octobre 2020 à Karlsruhe et une session scientifique spéciale à la conférence internationale IEEE International Conference on Artificial Intelligence and Virtual Reality, qui aura lieu du 14 au 18 décembre 2020 à Utrecht (Pays-Bas), sur le jumeau numérique intelligent. », se félicite Jean-Rémy Chardonnet.

« Travailler avec et chez un partenaire étranger, en plus de manière presque exclusive pendant toute cette année, a été extrêmement enrichissant, retrace Jean-Rémy Chardonnet. Après cette expérience, je souhaite évidemment continuer à travailler avec le KIT, mais aussi développer davantage de partenariats internationaux à travers, par exemple, des projets européens. »

Au Canada : Polytechnique Montréal

Etienne Pessard est parti au Canada démarrer une nouvelle thématique de recherche et étudier les possibilités de développement des partenariats avec l’Ecole Polytechnique de Montréal : « Après 10 ans comme Maitre de Conférence sur le campus d’Angers, c’était une belle opportunité pour prendre du recul sur mon activité de recherche et m’ouvrir à d’autres thématiques. »

Grâce à sa présence sur place, Etienne Pessard a pu développer ses compétences autour d’essais multiaxiaux en fatigue vibratoire et faire rayonner son laboratoire de rattachement à Arts et Métiers, le LAMPA : « J'ai notamment intégré le REGAL (centre de recherche sur l’Aluminium du Québec) comme membre collaborateur ou encore présenté mes travaux à l’Institut d’Innovation et de Conception en Aérospatial de Polytechnique Montréal (IICAP). »

Aujourd’hui, Etienne Pessard souhaite continuer à collaborer avec Polytechnique Montréal pour continuer à s’enrichir d’autres pratiques : « J’ai beaucoup appris sur la conduite d’essais vibratoire pour la caractérisation en fatigue. »

Au Danemark : la Danish Technical Universitat

Jean-Yves Dantan était à Copenhague au Danemark à la DTU (Danish Technical Universitat), au sein du département de Mechanical engineering - Design and production. Son CRCT a été préconstruit avec les chercheurs de la DTU : « Outre le renforcement des compétences en conception robuste et incertitude de modèles et incertitude et métrologie, je voulais aussi m’enrichir d’une autre manière de faire de l’enseignement et de la Recherche. »

C'est pourquoi lors de son séjour, Jean-Yves Dantan a à la fois collaborer à la Recherche mais aussi observé les méthodes pédagogiques au sein de leur Learning lab. Il s’est nourri de ses observations pour réaliser un rapport sur les méthodes pédagogiques utilisées par les enseignants de la DTU. Il a d’ailleurs déjà commencé à tester une démarche problem VS project : « Quand on soumet un projet à un étudiant, habituellement, on lui formalise tous les problèmes. Dans cette démarche, on formalise un objectif, l’étudiant doit trouver les problèmes à résoudre et s’organiser en conséquence. La grille d’évaluation est co-construite avec l’étudiant. »

Dernières actualités

Depuis 2013, Arts et Métiers participe à l’Open lab Materials and processes du groupe PSA.

Actualité, Témoignage, Innovation, Recherche

Le prix Alban Tixier, décerné par la Fondation Arts et Métiers, récompense des projets d’Expertise menés en partenariat avec des entreprises.

Actualité, Entreprise

Le Programme Ingénieur de Spécialité, réalisé en alternance, se base sur un lien étroit entre un étudiant, une entreprise et Arts et Métiers.

Actualité, Témoignage

Driss El Khoukhi, docteur-ingénieur au laboratoire LAMPA sur le campus Arts et mét

Actualité, Entreprise, Recherche