OPTIM a permis à Angélina de se glisser dans la peau d'une élève-ingénieure

de g à d : Angélina Ricotta, Margaux Delbé et Isabelle Duband
Actualité
Témoignage

Le 9 mars dernier a eu lieu la 3e édition de la Journée Ingénieure au Féminin au Lycée Parriat de Montceau-les-Mines. Isabelle Duband, responsable du dispositif OPTIM est allée à la rencontre de 47 lycéennes de Seconde avec pour objectifs de leur faire découvrir les métiers de l'ingénieur et de les sensibiliser à la place des femmes dans les domaines des sciences et techniques.

Isabelle n'était pas seule, 3 ingénieures étaient à ses côtés : Sandrine Spelleman et Isabelle Geoffray, respectivement ingénieure procédés et ingénieure développement de procédés au CEA Valduc et Sandrine Bénat, ingénieure bureau d'études chez Général Electric Oil & Gas. 5 élèves-ingénieures ont également fait le déplacement. Parmi elles, Margaux Delbé, tutrice OPTIM d'Angélina Ricotta. Cette dernière, élève de seconde a eu l'occasion de visiter le campus de Cluny lors de l'accueil privilégié des élèves OPTIM et de leurs familles pendant les JPO du 28 janvier dernier. Sa motivation pour intégrer Arts et Métiers a été confirmée au cours de la journée Ingénieure au Féminin. A sa demande, elle a pu bénéficier d'une journée en immersion sur le campus de Cluny. Retour sur cette expérience avec Margaux et Angélina.

En immersion aux côtés de sa tutrice et des élèves-ingénieurs.

Normalement élève en seconde au Lycée Parriat, le 30 mars dernier, Angélina Ricotta s'est retrouvé dans la peau d'une élève-ingénieure de notre école. Dès 7h45, elle assiste à certains cours de communication puis de mécanique (théorie des poutres) et enfin de fonderie. Perdue ? Non, Margaux Delbé, sa tutrice OPTIM veille sur elle. "Bien qu'il [le cours de théorie des poutres] fasse appel à des notions qu'elle n'a pas encore abordées, le professeur utilise des outils mathématiques et physiques qu'elle étudie actuellement". Pour Angélina, ces cours lui ont permis d'appréhender les conditions d'apprentissage et le niveau de travail à fournir pour obtenir un diplôme d'ingénieur. Motivée ? Encore plus depuis cette journée où elle a pu discuter avec les camarades du groupe d'ED de Margaux. Ensemble, ils ont parlé de leurs parcours, tous différents, certes, mais qui leur ont tous permis de passer le concours d'entrée Arts et Métiers. Angélina a participé concrètement à la réalisation d'un modèle en bois lors d'un TP fonderie en manipulant des opérations comme une élève-ingénieure. "L'objectif était de lui faire découvrir la pédagogie, mais aussi l'esprit de l'école, où l'entraide est prépondérante", souligne Margaux. De son côté Angélina est séduite par ce lieu, l'abbaye de Cluny, qui allie patrimoine historique et lieu de formation d'ingénieur. Originaire de Blanzy, elle a étudié dans le collège Antoine de Saint-Exupéry de Montceau-les-Mines puis elle a intégré le lycée Parriat. Elle a connu OPTIM grâce à ses camarades de classe.

L'objectif était de lui faire découvrir la pédagogie, mais aussi l'esprit de l'école, où l'entraide est prépondérante - souligne Margaux

Pour Angélina, cette journée avec Margaux et Isabelle n'a fait que confirmer sa volonté d'entrer à Arts et Métiers. L'année prochaine elle s'orientera en 1re S section Science de l'ingénieur pour poursuivre en Terminale option Physique ou Sciences de l'ingénieur. Enfin elle souhaiterait se diriger vers une classe préparatoire, celle du lycée La Prat's ou une à Lyon.

Pour Margaux, cette journée a été pour elle-même extrêmement positive. En effet, expliquer ses choix, son parcours lui a permis de prendre du recul et de réfléchir à ses envies pour  construire son projet professionnel.

Une prochaine journée d'immersion ? 

"Cette démarche doit venir fondamentalement de la part des lycéens, de leur motivation afin que nous puissions répondre à leurs questions et assurer la réussite de ce type de journée. Mais c'est aussi à nos élèves-ingénieurs bénévoles OPTIM de déceler cette envie chez les jeunes aux talents potentiels. Cette immersion doit être vécue comme un tremplin. D'ores et déjà nous suivrons avec beaucoup d'attention le parcours d'Angélina." souligne Isabelle Duband.

En chiffres 

  • 42 élèves-ingénieurs tuteurs de 1re et 2e année bénévoles pour 82 élèves de l'enseignement supérieur accompagnés
  • 2h par semaine de soutien pour les lycéens, 1h pour les collègiens
  • 3 lycées : La Prat’s (Cluny), Lamartine (Mâcon), Parriat (Montceau-les-Mines) et 1 collège : St Exupéry (Mâcon)
  • 4 temps forts annuels : Fête de la Science, JPO, Journée Ingénieure au féminin et visite de l'Institut Image
  • 1 point par unité et semestre : C'est la reconnaissance  par l'école du bénévolat des élèves-ingénieurs

Dernières actualités

La 45e édition des Grandes UAI (Union athlétique intergadzarique), se déroulera à Aix-en-Provence du 30 mai au 2 juin.

Actualité, Vie étudiante

Banque PT, concours ENSEA ou concours CentraleSupélec, filières PT, PSI, MP, PC, TSI, ATS, licence, BTS ou  DUT : on vous dit tout sur comment intégrer la formation d'ingénieur généraliste et comment candidater à trois parcours

Actualité

Angéline Eymery, major de promotion 2017-2018 du Mastère Spécialisé Manager de la Qualité d’Arts et Métiers, a reçu la Mention Spéciale du Jury du Prix Fra

Actualité

Qui sont les lauréats de la 5e édition du Défi Chal'enge ? Les élèves en Master Recherche MTI3D ont créé des simulateurs de réalité virtuelle et augmentée pour répondre aux besoins d

Actualité