Johann Kalchman au palmarès des 10 entrepreneurs français les plus innovants

Prix MIT pour Lifeaz
Actualité
Entrepreneuriat
Entreprise
Innovation

Détecté par l’équipe du MIT Technology Review, Johann Kalchman s’est vu décerné le prix MIT des « innovateurs de moins de 35 ans ». Il est le fondateur de la start-up Lifeaz, hébergée à l’incubateur Arts et Métiers.

Johann KalchmanLe prix MIT, une reconnaissance technologique internationale

La MIT Technology Review n’est autre que le média de la prestigieuse université américaine MIT, Massachusetts Institute of Technology. Chaque année, les jeunes talents les plus prometteurs sont repérés et distingués par le prix « innovateurs de moins de 35 ans ».
Parmi les figures emblématiques ayant reçu ce prix auparavant, Sergey Brin pour Google, et Mark Zuckerberg pour Facebook, alors que leurs projets n’en étaient qu’à leurs prémices.

Ils sont jeunes, talentueux et inventent le monde de demain. Intégrer la communauté MIT Innovators Under 35 c’est l’assurance d’une reconnaissance internationale.

 « J’ai été surpris et très honoré de figurer aux côtés de projets extraordinaires portés par des entrepreneurs impressionnants. Pour Lifeaz, c’est un pic de visibilité et un gain de crédibilité », précise Johann.

Avec cette distinction, c’est une déferlante médiatique qui s’abat sur les MIT Innovators Under 35. Ils font désormais figures de modèles auprès des nouvelles générations, pour susciter des vocations scientifiques et technologiques.

Une finale européenne est prévue le 14 septembre à Station F, le plus grand campus de start-up au monde.

Le défibrillateur du futur

Johann Kalchman porte un projet technologique, innovant et au service de tous : le défibrillateur connecté.
L’enjeu est vital. 80% des accidents cardiaques se produisent à domicile. Lors d’un arrêt cardiaque, on a 4 minutes pour agir.

De ce constat est née Lifeaz, start-up qui développe un défibrillateur connecté pour le domicile ou les petites structures. Simple d’utilisation, compact et nomade, d’une autonomie de 5 ans, ce défibrillateur détecte lui-même l’arrêt cardiaque du malaise.
 

Lifeaz, son actualité

« Nous sommes lauréats du concours d’innovation numérique et d’un prêt d’honneur de Scientipole. Le défibrillateur connecté sera produit en France pour devenir un produit 100% Made in France. », indique Johann.

La start-up a signé un partenariat avec la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. L’objectif consiste à développer une communauté de citoyens initiés aux gestes qui sauvent, grâce à une plateforme d’initiation en ligne actuellement en phase de test. Pré-inscription possible sur : citoyenslifeaz.fr

Équipe passionnée et dynamique, Lifeaz compte un effectif de 10 personnes, qui a besoin de compétences supplémentaires.

 

Crédits photos : Innovators Under 35 / Lifeaz

Dernières actualités

Faire voler un drone en apesanteur... C'est le projet porté par une équipe constituée d’élèves ingénieurs du campus Arts et Métiers de Lille qui vient de remporter le concours "Projet Parabole" du CNES.

Vie étudiante

Cet été, une vingtaine d’étudiants des campus Arts et Métiers de Lille et de Metz partent en projet humanitaire au Népal. L’objectif ?

Actualité, Vie étudiante

Cette année, vous devrez préalablement payer votre Contribution Vie étudiante et de Campus (CVEC) d’un montant de 91 € (plus d’informations).

Actualité

Dans le cadre du partenariat avec TEES/TAMU, le laboratoire MSMP accueille sur le camp

Témoignage, International, Recherche