Des écoliers en école d’ingénieurs : Opération « La Main à la Pâte »

visite école Michelet - mars 2018 - lille
Actualité

Henri Fresko est enseignant au Laboratoire de Mécanique des Solides de Lille, depuis 1994. Son Leit Motiv : transmettre ses connaissances. Une volonté qu’il respecte à la lettre à travers des séances de travaux pratiques de mécanique du solide et de mécanique des vibrations. Mais Henri Fresko ne s’arrête pas là. Sa volonté de partage est telle qu’il est, depuis 2000, le coordinateur du projet « La Main à la Pâte » sur le Campus Arts et Métiers de Lille.

Coordinateur des activités «  La Main à la Pâte »

Lancée en 1996, l’opération « la Main à la Pâte » est une initiative nationale dont le but est la diffusion des Sciences et la de Technologie à l’école primaire. Monsieur Fresko comprend alors que les élèves ingénieurs d’Arts et Métiers peuvent jouer un rôle dans le développement de l’intérêt pour les Sciences et la Technologie auprès des plus jeunes, notamment en réalisant des interventions en classe.

Dans un premier temps, l’enseignant Arts et Métiers murit son projet, tout en effectuant des interventions, à titre privé, dans l’école que fréquentaient deux de ses enfants. Puis, en 2000, après présentation auprès du directeur, l’opération « La Main à la Pâte » est adoptée par le campus Arts et Métiers de Lille et Henri Fresko en devient le coordinateur.

12 écoles primaires mobilisées

Dans le cadre de ce projet, le campus Arts et Métiers de Lille intervient cette année dans douze écoles primaires lilloises (de la moyenne section de maternelle au CM2).  Les enseignants de ces dernières ont fait part de leur volonté d’être aidés, lors de certaines séquences de sciences et de technologie, par des élèves ingénieurs. « C’est l’occasion pour eux de ramener leur science », plaisante Henri Fresko.  

Chaque année, à la rentrée, Henri Fresko présente donc le projet « La Main à la Pâte » aux élèves de première année de la formation d’ingénieur. Il leur propose de réaliser bénévolement des actions, par groupe de 2, 3 ou 4 étudiants, auprès de leurs cadets. Les étudiant(e)s d’Arts et Métiers ont toujours répondu à l’appel, réalisant au minimum trois interventions par école.

Par ailleurs, il arrive régulièrement que des écoliers se déplacent au campus Arts et Métiers de Lille. Henri Fresko leur fait alors visiter le campus de manière ludique, accompagné le cas échéant des étudiants ayant participé au projet « La Main à la Pâte ». Bien souvent, les enseignants des écoles primaires souhaitent faire découvrir à leurs élèves la transmission du mouvement. Pour ce faire, il n’y a rien de mieux que la machine à vapeur et son environnement, situés au centre de documentation du campus Arts et Métiers de Lille. Les écoliers font souvent le lien entre cette machine et leur cours d’histoire sur la Révolution Industrielle, leurs réflexions sont parfois étonnantes pour de si jeunes enfants. « Ces élèves se tourneront peut-être plus tard vers l’enseignement technique », espère Henri Fresko.

Dernières actualités

2 tonnes équivalent CO² par an, c'est la quantité de gaz à effet de serre émise par personne dans un monde neutre en CO².

Actualité

La Junior-Entreprise parisienne innove sur les questions liées au respect de l'environnement. Exemple d'une démarche de réduction de l’impact environnemental avec EDF.

Actualité, Vie étudiante

Abdoulaye est étudiant en Programme Grande Ecole sur le campus d’Aix-en-Provence.

Actualité, Vie étudiante

Du 20 mai au 17 juin, le campus Arts et Métiers d’Aix-en-Provence a le plaisir d’accueillir 43 étudiants de Texas A&M university et leurs professeurs Harry Hogan et Francisco

Actualité, International