Colloque international : le soudage par friction malaxage

Le soudage par friction malaxage
Actualité
Recherche

Depuis plus de 10 ans, Arts et Métiers mène des recherches de pointe sur le soudage par friction malaxage ou FSW (« Friction Stir Welding ») avec l’Institut de Soudure (IS). A cet effet, un colloque international se tiendra sur le campus Arts et Métiers de Metz du 11 au 13 octobre, organisé en partenariat avec l’IS.

Le FSW, qu’est-ce que c’est ?

Le soudage par friction malaxage est un procédé novateur inventé en 1992. Cette technique consiste à réaliser une soudure à l’état solide des matériaux des deux pièces à assembler en les malaxant localement. L’avantage majeur est de souder sans atteindre la température de fusion des matériaux, ce qui évite les problèmes liés à la solidification, et d’utiliser moins de matière.
Les pièces obtenues présentent des déformations faibles et ont de bonnes propriétés mécaniques. De plus, c’est un procédé plus respectueux de l’environnement (pas d’émissions de gaz ou de fumée, peu énergivore).

Arts et Métiers et l’Institut de Soudure : deux acteurs majeurs du FSW en France

L’Institut de Soudure possède à ce jour le plus grand centre de recherche européen dédié au FSW. Arts et Métiers, à travers son laboratoire de Conception, Fabrication, Commande, travaille sur deux thématiques uniques dans le paysage de l’enseignement supérieur français : l’industrialisation et la robotisation du procédé.
Ce procédé d'assemblage est en plein développement dans le domaine des transports. Il permet d’utiliser moins de matières premières pour assembler deux éléments et ainsi de réduire le coût de production et le poids des véhicules. En Europe, l’Airbus A400M, certains modèles de voitures Mercedes ou de BMW ainsi que le bac à batterie de la Renault ZOE ont été partiellement conçus avec ce procédé.

Transfert vers l’industrie

Le colloque réunira une centaine de participants dont plus de la moitié est issue du monde de l’entreprise. Un bon moyen de faire avancer la technologie et sa mise en œuvre plus importante dans l’industrie. Le développement du soudage par friction malaxage doit permettre de répondre aux défis de réduction énergétique et d’émission de pollution mais également de réduire les coûts de production ou d’apporter de l’innovation aux produits.

Dernières actualités

Allier études d’ingénieur et cours de strategic brand management, c’est le choix qu’a fait Nabil Jaffal élève ingénieur de 2eme année en suivant

Actualité, Entrepreneuriat, Vie étudiante

Laurent Lecesve est ingénieur Arts et Métiers, spécialisé en énergies renouvelables.

Actualité, International

L'été dernier, une vingtaine d’élèves ingénieurs Arts et Métiers partaient au Népal, avec pour objectif de reconstruire l’école du village de Tokarpur.

Actualité, Vie étudiante