Recherche partenariale

Visuel de 2 personnes travaillant devant un équipement électronique

L'association d'expertises, au cœur de la recherche.

Pour Arts et Métiers, l’innovation technologique repose sur des relations étroites et fructueuses avec ses partenaires académiques et industriels. Une stratégie collaborative qui s’appuie sur des dispositifs de pointe.

Transports, énergie, santé, habitat, production : les activités scientifiques d’Arts et Métiers sont consacrées à plusieurs défis de l’industrie du futur, auxquels répondent les laboratoires de l’établissement. "Notre stratégie repose également sur la complémentarité des expertises, indique Ivan Iordanoff, directeur général adjoint de la recherche et de l’innovation. Dans ce cadre, Arts et Métiers noue des partenariats avec le monde industriel et des organismes d’enseignement et de recherche."

Une implication forte dans les pôles de compétitivité

Sept laboratoires communs ont ainsi été créés, dédiés à des thématiques variées – des matériaux et procédés innovants pour les véhicules du futur aux techniques d’usinage, en passant par la mécanique des milieux continus. Une chaire d’enseignement et de recherche a vu le jour en 2014 : Mines urbaines. Associant Arts et Métiers à Chimie ParisTech et Mines ParisTech, ses travaux, orientés sur le recyclage et l’éco-conception, sont dédiés aux déchets d’équipements électriques et électroniques.

Grâce à ses nombreuses implantations, Arts et Métiers s’investit dans de nombreux pôles de compétitivité – des structures thématiques aux ambitions internationales, situées dans les principaux écosystèmes d’innovation. Plusieurs thématiques sont privilégiées, comme la mécanique, l’énergie, le numérique ou l’aérospatiale. L’établissement s’associe également à trois instituts de recherche technologique (IRT) et un institut pour la transition énergétique (ITE).

Les dispositifs d’Arts et Métiers au service de l’industrie

La dimension partenariale de la recherche repose aussi sur les outils et dispositifs mis en place par Arts et Métiers. C’est le cas des plateformes technologiques : l’ensemble de ses moyens matériels et humains, dans un domaine spécifique des sciences de l’ingénieur, est rassemblé en un seul lieu, au bénéfice des équipes de recherche et des entreprises.

Afin de répondre aux besoins du monde industriel, deux structures de l’établissement jouent un rôle essentiel : l’Institut Carnot ARTS (Actions de recherche pour la technologie et la société) et AMVALOR. La première s’appuie sur les expertises de 20 laboratoires de recherche – ceux d’Arts et Métiers et d’établissements partenaires – pour proposer de nombreux services, comme des diagnostics technologiques et des études de R&D. AMVALOR, filiale de valorisation de la recherche d’Arts et Métiers, s’attache depuis 2016 à identifier les évolutions technologiques attendues par les entreprises pour leur apporter des réponses adaptées.  

Dernières actualités

Charlotte Chan, élève ingénieure Arts et Métiers, effectue sa troisième année d'étude à KTH, en Suède.

Témoignage, International

Kevin Kuadjovi, ingénieur Arts et Métiers (Bo 207) a récemment remporté pour la troisième fois le titre de champion de France de boxe anglaise catégorie poids l

Témoignage

Avant de vous inscrire au sein d'Arts et Métiers, vous devez vous acquitter de la CVEC, la Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC).

Actualité, Vie étudiante

Les 3 et 4 juillet derniers a eu lieu le séminaire annuel de l’institut Carnot ARTS sur les campus Arts et Métiers de Bordeaux-Talence et de

Actualité, Entrepreneuriat, Innovation