Un investissement solidaire au profit d’Oxfam : le Trailwalker

Depuis 2017, des équipes du campus Arts et Métiers de Metz participent à des Trailwalker au profit de l'ONG Oxfam
Actualité
Vie étudiante

En 3 ans, l’engagement d’étudiants et de personnels du campus Arts et Métiers de Metz a permis de reverser 12.000 Euros à l’ONG Oxfam. Comment ? En participant à des Trailwalker, des marches caritatives sur de longues distances (100 km pour les versions originales) avec un ticket d’entrée comprenant un don de 1.500 Euros (par équipe) à l’association.
 

Cette année, plusieurs équipes de personnels et d’étudiants relèveront encore le défi à Girona en Espagne (55 km) et à Avallon, en Bourgogne (100 km).

S’il existe de nombreuses associations et ONG auxquelles verser des dons, participer à un Trailwalker est un véritable investissement solidaire comme l’explique Melvin Richou, chargé de projet événementiel à Oxfam : « Le Trailwalker est un moyen particulier de récolter des fonds pour Oxfam. Et avec une collecte aussi importante, il faut mettre un défi physique, sportif et mental à la hauteur de la collecte. »

Investir son temps et son énergie dans la collecte de fonds

Tout d’abord, il faut récolter environ 2.000€ par équipe pour financer toute l’opération (don, inscription et frais logistiques). Pour ce faire, étudiants et personnels montent quelques opérations de levée de fonds (tombolas, ventes de crêpes, pâtés lorrains, etc.), mais ils partent surtout à la recherche de sponsors.

Un exercice qui demande du temps mais qui n’est consenti qu’en vue de l’épreuve de marche qui les attends…et inversement.

Se préparer physiquement et mentalement

Ensuite, il faut s’entraîner. Si marcher est à la portée de presque tout le monde, marcher jusqu’à 100km est une autre affaire. C’est pourquoi les équipes s’entraînent sur plusieurs semaines : de quelques heures à une journée entière, de jour ou de nuit, par n’importe quel temps, des randonnées collectives permettent aux marcheurs et à leurs supporters (obligatoires pour participer à un Trailwalker) de trouver leurs points faibles et d’y remédier.

Et l’entraînement est un point important : « Les participants ne sont pas tous sportifs et sont de toutes les tranches d’âge, explique Melvin Richou. Pour réussir à aller au bout, il ne suffit pas d'être jeune et sportif, c’est l’entraînement qui est important. »

Se dépasser pour passer la ligne d’arrivée

Finalement, après des semaines de préparation et de fréquentes réunions, les équipes d’étudiants et de personnels prendront le départ en mai pour marcher respectivement 55 et 100km.

Chaque année, les participants le disent : c’est une réussite collective. Lorsque les uns flanchent, les autres sont là pour leur faire remonter la pente. Car malgré la préparation, c’est une véritable bataille physique et mentale que chacun doit mener pour passer la ligne d’arrivée.

Melvin Richou en est persuadé, si 80 à 85% des équipes arrivent au bout, c’est parce qu’il y a cette dimension collective qui permet aux uns et aux autres de s’entraider dans les moments difficiles. 

La solidarité à toute épreuve

Et malgré l’investissement demandé et la difficulté de l’épreuve, la participation est renouvelée d’une année sur l’autre.

Les étudiants préparent leur 4e participation à un Trailwalker. Chaque année, les marcheurs de l’année précédente deviennent supporters l’année suivante pour laisser à d’autres l’opportunité de vivre la même aventure qu’eux, tout y retournant.

Quant au personnel, il prépare sa 2e édition. Quelques jours seulement après leur première participation, tous parlaient déjà d’y retourner. Au groupe initial se sont même greffés de nouveaux coéquipiers.

Un engouement qui touche même les organisateurs : « A Oxfam France, nous ne sommes que quatre organisateurs, ce qui ne nous permet pas d’y participer quand on l’organise. Par contre, on est allé participer à un Trailwalker en Belgique et on a prévu d’y retourner ! », conclu Melvin Richou.

 

Les équipes 2020


Trailwalker d’Avallon (Bourgogne) – 100 km – 16 et 17 mai 2020. Marcheurs et supporters : Laurent Langlois, Sébastien Burgun, Simon Fays, Louis Schneider, Marc Solanilla, Daniel Boehm, Sophie Berveiller, Sandra Poss, Stéphane Mathieu, Eric Bonel, Céline Laval, Cyrille Baudouin. Les aider dans leur collecte : https://events.oxfamfrance.org/projects/164-arts-et-metiers-metz-les-feet-astiques
Trailwalker de Girona (Espagne) – 55 km – 16 et 17 mai 2020 
Informations à venir

 

Dernières actualités

Les professionnels de santé sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie Covid-19, et doivent prendre un maximum de précautions pour se protéger eux-mêmes et leurs patients.

Actualité, Recherche

Pendant le confinement le processus de recrutement des futurs étudiants dans une des 15 formations de Mastère Spécialisé® est assuré.

Actualité

Louis Catar, étudiant en deuxième année du programme grande école sur le campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne, s’est lancé dans la fabrication de visières pour aider les structures médicales pendant

Actualité

Le retour d'expérience de Lucile André & Lucile de Croisilles, étudiantes au sein du programme ingénieur de spécialité sur le

Actualité, Témoignage, Vie étudiante