Le LISPEN partenaire du projet européen THREAD

Le LISPEN partenaire du projet européen THREAD
Actualité
International
Recherche

Lever des verrous technologiques concernant les « structures élancées » de systèmes industriels complexes tout en participant à la formation de doctorants, tels sont les deux principaux objectifs du projet européen THREAD, auquel participent les équipes du LISPEN du campus de Lille.

« Deux raisons expliquent que nous soyons associés au projet THREAD, explique Olivier Thomas, professeur en Mécanique et Dynamique des Systèmes au campus Arts et Métiers de Lille. D’une part, le rayonnement académique dont bénéficie le LISPEN et plus généralement Arts et Métiers. D’autre part, les relations fortes que nous entretenons avec le monde industriel. »

 Un budget total de 3,6 millions d’€

Le projet THREAD, dont la coordination est assurée par l'université allemande Martin-Luther de Halle-Wittemberg, réunit 11 universités et instituts de recherche de 8 pays en Europe. Il est financé à hauteur de 3,6 millions d’€ sur 4 ans par le programme Horizon 2020. Ce projet s’inscrit dans le cadre des Actions Marie Sklodowska-Curie (AMSC) et plus précisément des ETN (European Training network), réseaux européens de formation collaboratifs. L’objectif est de renforcer l'excellence et de structurer la formation initiale et doctorale des chercheurs en début de carrière (plus d’informations).

14 projets pour 14 doctorants

Le projet THREAD finance ainsi 14 projets de recherche, qui seront menés par 14 doctorants. « Tous visent à faire progresser les outils de simulation concernant les « structures élancées » de systèmes industriels, c’est-à-dire les éléments souples comme les câbles, les fils, les rubans, qui se déforment énormément, reprend Olivier Thomas. Aujourd’hui, on est obligé de les fabriquer et de de les tester, car la physique de ces éléments est compliquée et donc difficile à simuler. Pouvoir le faire de manière numérique coûterait beaucoup moins cher, d’où l’intérêt qu’y portent les industriels. C’est l’objectif du projet THREAD. »
Les 14 projets de recherche concernent ainsi des secteurs économiques variés : le textile, le médical, l’aérospatial…

 Proposer de nouvelles méthodes de calcul

 « Le LISPEN travaille déjà sur cette thématique avec un équipementier automobile, Valeo, dans le cadre d’une chaire, précise Olivier Thomas. Il faut en effet savoir que moins les moteurs des voitures sont polluants, plus ils émettent de vibrations en fonctionnement. Or, les dispositifs antivibratoires sont composés d’éléments hautement flexibles. Le projet mené dans le cadre THREAD viendra en complément des travaux que nous menons déjà au sein de la chaire. Il permettra de proposer de nouvelles méthodes de calcul, et de les valider en réalisant des expériences physiques. »
Pour le LISPEN, le projet THREAD finance le salaire d’un doctorant ainsi que le matériel expérimental. Le doctorant embauché bénéficiera de plus d’une formation complémentaire dans une université partenaire du projet, et réalisera un séjour de 3 mois chez Valeo.
La réunion de lancement du projet THREAD a eu lieu les 24 et 25 octobre 2019 à Halle.

Plus d’informations

Dernières actualités

Cinq étudiants participeront à une journée d’essais privés de Formule 1 début 2021.

Actualité

Félix Guéguen est élève-ingénieur Arts et Métiers en 3ème année du Programme Grand Ecole, dans le cadre d'un double diplôme réalisé avec

Témoignage

Le 6 juillet dernier, Rachel, ex-doctorante du laboratoire I2M du campus de Bordeaux, a décroché le prix Jean-Marc Gey (JMG) qui récompense des doctorants effectuant une thèse dans un laboratoire adossé à

Actualité

En juillet 2020, Arts et Métiers a délivré aux étudiants de la promotion 2019 du Programme Grande Ecole les premières attestations de réussite sécurisées par la blockchain.

Actualité