ESI Group choisit Arts et Métiers pour développer des jumeaux virtuels

PERFORMANCE-birdstrike-failure_analysis_on_pre_stress_Courtesy_of_ESI_Group
Actualité
Recherche

Arts et Métiers et ESI lancent une chaire pour développer des recherches et des formations dans la simulation numérique temps-réel et de l’intelligence artificielle.

ESI Group est un acteur majeur au niveau mondial pour les logiciels et services de prototypage virtuel. L’entreprise est présente dans quasiment tous les secteurs industriels et emploie plus de 1 200 spécialistes répartis dans plus de 40 pays.
ESI a développé un savoir-faire unique en physique des matériaux afin d’aider les industriels à remplacer les prototypes réels par des prototypes virtuels, leur permettant de fabriquer puis de tester virtuellement leurs futurs produits et d’en assurer leur pré-certification.

Une reconnaissance de l’expertise d’Arts et Métiers

Le groupe a décidé de créer une chaire avec Arts et Métiers afin de développer des recherches et des formations innovantes dans le domaine de l’ingénierie digitale du comportement des matériaux, des procédés de fabrication, des structures et des systèmes complexes. Arts et Métiers est ainsi reconnu par les industriels pour son expertise dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la simulation numérique dans le contexte de l’industrie 4.0. L’établissement participe d’ailleurs à un projet européen (IoTwin) sur le sujet (voir ci-dessous).

1,5  million d’€ sur 5 ans

« ESI finance la chaire à hauteur de 1,5 million € pour une durée de 5 ans, précise Francisco Chinesta, professeur au PIMM. L’objectif est de fabriquer des avatars virtuels pour de grands systèmes industriels, afin de prédire leur cycle de vie et leur maintenance. »
Ce financement servira à embaucher des doctorants et des post-docs, ainsi que des chercheurs et des ingénieurs de recherche. Une part sera également consacrée à l’organisation de conférences et colloques en France et à l’international.
« En parallèle, ESI Group a monté un laboratoire commun avec l’école, précise Francisco Chinesta. Baptisé le Live2 (Laboratoire ingénierie virtuelle ESI-Ensam), cette structure servira à développer des projets de recherche appliquée, alors que la chaire se positionne davantage sur de la recherche fondamentale. Dans le cadre de Live2, ESI Group met à disposition six ingénieurs de recherche et deux doctorants CIFRE. »

6 sites Arts et Métiers impliqués

Portée par le professeur Francisco Chinesta, la chaire fait intervenir le laboratoire PIMM mais aussi d’autres laboratoires Arts et Métiers, notamment les équipes des sites d’Aix-en-Provence, Angers, Bordeaux-Talence, Chalon-sur-Saône et Metz .
Cinq thématiques  de recherche seront lancées :

  • la réduction de modèles de troisième génération, combinant des méthodes avancées de discrétisation et de nouvelles techniques d’intelligence artificielle ;
  • le jumeau hybride capable d’opérer dans des environnements à forte variabilité ;
  • la modélisation interactive, collaborative et décentralisée de systèmes complexes et de chaines de production ;
  • la réalité augmentée et hybride ;
  • la simulation quantique.

Enfin, côté applicatif, un démonstrateur de chaîne d’assemblage robotisé et adaptative sera développé, en forte connexion avec les projets de la région Nouvelle Aquitaine.

Bientôt un Mastère spécialisé ®

La chaire comporte également un volet formation, avec notamment la création d’un Mastère spécialisé® qui devrait voir le jour en septembre 2020. De plus, le groupe ESI met à la disposition des enseignants et étudiants Arts  et Métiers tous ses logiciels de simulation, participant ainsi aux formations spécifiques mais aussi  à la construction d’un écosystème pour une nouvelle pédagogie de l’ingénierie digitale à travers des projets concrets .

Dernières actualités

Cinq étudiants participeront à une journée d’essais privés de Formule 1 début 2021.

Actualité

Félix Guéguen est élève-ingénieur Arts et Métiers en 3ème année du Programme Grand Ecole, dans le cadre d'un double diplôme réalisé avec

Témoignage

Le 6 juillet dernier, Rachel, ex-doctorante du laboratoire I2M du campus de Bordeaux, a décroché le prix Jean-Marc Gey (JMG) qui récompense des doctorants effectuant une thèse dans un laboratoire adossé à

Actualité

En juillet 2020, Arts et Métiers a délivré aux étudiants de la promotion 2019 du Programme Grande Ecole les premières attestations de réussite sécurisées par la blockchain.

Actualité