AMVALOR : une année 2022 exceptionnelle et une année 2023 déjà prometteuse

AMVALOR Arts et Métiers a reçu en janvier 2022 le prix Développement des partenariats lors du R&T Day du groupe Safran. A droite : Bertrand Coulon et Farid Bakir, du laboratoire LIFSE.
Actualité

Après avoir battu tous ses records en 2022, AMVALOR, la filiale de valorisation d’Arts et Métiers, a encore des projets structurants en cours qui devraient se concrétiser en 2023. Explications avec Bertrand Coulon, directeur du développement.

22,5 M € de contrats signés en 2022 (+50 % par rapport à 2021), 14 M € de CA en 2022 (+12 % par rapport à 2021) et le cap des 150 salariés franchi, l’année 2022 a été hors norme pour AMVALOR, la filiale de valorisation d’Arts et Métiers !
« 2021, à la sortie de la crise sanitaire, avait déjà été une bonne année puisque nous avions atteint un niveau de 15 M € de contrats signés, explique Bertrand Coulon, directeur du développement. Il est donc d’autant plus satisfaisant, avec l’engagement des laboratoires, d’améliorer encore notre dynamique de croissance en 2022 ! »

La concrétisation de partenariats structurants

Parmi les succès majeurs de l’année 2022, on peut notamment citer la signature de partenariats majeurs comme la chaire BELISAMA signée avec Safran Aircraft Engine sur la « maîtrise des systèmes hydro-mécaniques haute vitesse » (laboratoire LIFSE). Un partenariat qui a aussi permis à Arts et Métiers de recevoir le 5 janvier dernier le prix « Développement des partenariats » lors du R&T Day du groupe Safran.
Autre exemple de partenariat d’importance signé en 2022 : la chaire ϕ’ML du groupe Arts et Métiers signée sur 5 années avec SKF Magnetic Mechatronics, filiale du groupe SKF et principal leader mondial du palier magnétique actif et des moteurs synchrones à aimants permanents (plus d’informations). Cette chaire permettra de développer les méthodologies de « machine learning » basées sur la physique pour les systèmes dynamiques complexes. Elle constitue aussi l'opportunité pour le groupe Arts et Métiers d’implanter une activité de R&D sur le « campus de l’Espace » à Vernon (27).

43 emplois portés par France Relance

AMVALOR s’est également mobilisé avec succès sur le dispositif de soutien à l’emploi R&D du plan France Relance. Tous les laboratoires ont relevé le défi dans un laps de temps très contraint et 60 dossiers ont été déposés, contribuant tous à la transition écologique.
Au total, les projets retenus représentent 43 emplois dont 23 jeunes diplômés embauchés. 40 entreprises dont 50% de PME, en ont bénéficié.
Ce dispositif permettra de déployer les actions de recherche d’ici fin 2024 et représente sur deux ans un volume de chiffre d’affaire de 10 M € de CA pour AMVALOR et 5 M € de subventions au profit des entreprises partenaires.
« Le plan de relance nous a ainsi permis de renforcer et pérenniser les liens avec nos clients et de concrétiser nos relations avec certains de nos prospects », ajoute Bertrand Coulon. 

Davantage d’abondement pour l’institut Carnot Arts

 « Grâce à ces résultats, nous pouvons encore davantage ressourcer et renforcer les équipes de recherche, reprend Bertrand Coulon, puisque nous recevons davantage de moyens grâce à notre label Carnot (voir ci-dessous). C’est un cercle vertueux ! »

Des chaires et des accords-cadres en cours

Et l’année 2023 s’annonce déjà prometteuse avec d’autres partenariats qui vont se concrétiser. Par exemple, la chaire i-Perform qui réunit trois partenaires et qui a pour objectif de répondre aux questions scientifiques qui sous-tendent les usages actuels et futurs des technologies immersives et des mondes virtuels dans l’industrie (LAMPA-Institut de Laval).
Un accord cadre pluriannuel Saint Gobain Ceramics (laboratoire MSMP) est aussi en cours de finalisation ainsi que la signature prochaine d’une chaire avec RTE, et la prolongation de celle avec ESI Group d’ici fin 2023 !

L'abondement de nombreux projets de ressourcement scientifique

AMVALOR gère pour le compte d’Arts et Métiers l’Institut Carnot ARTS qui regroupe 23 laboratoires dont 15 sous tutelle Arts et Métiers (plus d’informations). Grâce à ce label d’excellence, les laboratoires bénéficient d’un ressourcement scientifique en provenance de l’ANR.

En 2022, cette enveloppe s’est élevée à 3,2 M€ contre 3M€ en 2021.
Chaque année, de nombreux projets de ressourcement scientifique sont abondés et des projets de recherche structurants pluriannuels à fort potentiel sont financés, par exemple :
  • SMASeH2 :  développement de jumeaux numériques appliqués au transport et au stockage d’hydrogène (PIMM, I2M, LIFSE, LEM3).
  • SMARTFOIL : smart structures pour les applications navales afin d’augmenter la durée de vie et la discrétion acoustique des hélices et hyfrofoils (PIMM, L2EP, LISPEN, LMFL, IRENAV LSMSSC). Un partenariat Arts et Métiers, Cnam, Georgia Tech Lorraine et Ecole Navale.
  • RehabByExo : conception d’un exosquelette pour favoriser la rééducation des patients hémiplégiques après un AVC (LAMPA, IBHGC, LIPSEN), une collaboration Arts et Métiers, LAMIH et CHU de Bordeaux.
  • ScCRYO2 : procédé d’usinage utilisant l’assistance cryogénique (LIFSE, LaBoMaP, LAMPA, institut de Chambéry), en partenariat avec le CETIM.
  • Damas : digitalisation au service des procédés de fabrication (PIMM, LEM3, LCFC, LAMPA, LISPEN), un projet Arts et Métiers, LAMIH et institut de Recherche Dupuy de Lôme.
  • SDC2 : cellule de désassemblage pour l’économie circulaire afin d’automatiser la récupération des composants à forte valeur ajoutée (I2M, L2EP, LCFC), en partenariat avec le LAMIH, l’ESTIA et les instituts Carnot CETIM et Energie du futur
  • OptUSeH2 :  développement de jumeaux numériques appliqués au transport et au stockage d’hydrogène (PIMM, I2M, LIFSE, LEM3).

Dernières actualités

Créé en 1935, le Grand Gala est depuis toujours un évènement important pour la vie de l’école, de la ville et des étudiants. 

Actualité, Vie étudiante

Pour la première année a eu lieu la remise des diplômes des étudiants du Master MTI3D « Management des Technologies Interactives 3D » de l’

Actualité, Formations

Avec plus de 1 000 participants issus des 8 campus Arts et Métiers, les « Grandes UAI » (Union Athlétique Inter-Gadazarique) constituent un évènement sportif majeur dans la vie des élèves ingénieurs.

Actualité, Vie étudiante

Catherine Valencia, en 3e année ECOconception de Biens et de Services (ECOBS), effectue en stage de fin d’études à l’incubateur de Savoie Technolac, à deux pas de l’institut, au sein de la start-up

Actualité, Développement durable, Entrepreneuriat