Améliorer l'économie circulaire des plastiques

Bandeau Thèse Nicolas Neve
Recherche

L’équipe recherche de l’institut de Chambéry travaille depuis 2012 sur la maîtrise du cycle de vie des produits complexes contenant des plastiques. En témoignent les thèses récentes ou en cours comme celle de Nicolas, débutée en novembre 2020.

Nicolas travaille en partenariat avec l'éco-organisme ecosystem et plusieurs autres entreprises de recyclage et de production d’EEE sur ce sujet qui participe à développer l’économie circulaire des matières plastiques et qui fait écho à de nombreux enjeux environnementaux, politiques et économiques.

L’élaboration d’une fiche technique standardisée pour le plastique recyclé

Les EEE sont ces objets de notre vie quotidienne : gros et petits appareils ménagers, équipements informatiques et de télécommunication, outils, jouets, dispositifs médicaux, distributeurs automatiques…

Les matières plastiques sont omniprésentes dans la composition des EEE. Le problème est qu’une grande majorité de ces plastiques est issue de ressources vierges. Bien qu’il existe un marché pour les matières plastiques recyclées, leur utilisation reste très limitée, surtout dans le domaine des EEE, eux-mêmes composés de 40 à 50% de plastiques.

Portrait Nicolas Neve

Une première raison est que la filière de traitement des déchets d’EEE n’est pas adaptée aux produits et matériaux qu’elle rencontre. De ce fait les plastiques sont souvent oubliés au profit des métaux, plus économiquement viables à recycler. De plus, les pièces en plastique de ces produits ne sont pas assez conçues en vue du démantèlement et du recyclage, ce qui induit des pertes de matière.

Deuxièmement, on note un manque de communication entre les fournisseurs de plastique recyclé (filières de traitement) et les utilisateurs (fabricants d’EEE). Des études montrent que les trois principaux freins à l’utilisation des plastiques recyclés sont le manque de connaissance des résines recyclées, le manque de données sur la qualité de ces résines et les incertitudes sur l’approvisionnement.

La recherche d’un format de communication standardisé entre fournisseurs et utilisateurs a permis à Nicolas d’établir une fiche technique.

Elle fait l’inventaire de tous les paramètres nécessaires à la définition de la « qualité » pour les plastiques recyclés. Elle est remplie par le fournisseur pour chaque lot produit, facilitant ainsi la transmission d’informations aux utilisateurs.

On y trouve, entre autres, des catégories pour la composition chimique, les propriétés techniques et fonctionnelles, le respect de la réglementation, les origines et la disponibilité de la matière et l’empreinte environnemental. Une fois la fiche technique remplie, l’utilisateur est à même de choisir le plastique répondant au mieux à ses besoins.

Ne pas désavantager les matières plastiques recyclées au profit des plastiques vierges

Tous les critères de la fiche sont pondérés en fonction de leur "importance" en concertation avec des industriels de la filière des plastiques recyclés : importance pour l'utilisateur, pertinence pour définir un grade qualité matière et facilité à tester le lot pour obtenir la propriété du côté des fournisseurs.

Nicolas cherche  maintenant des fournisseurs de données qui ont déjà des bases de données matériau. Le but est de recouper les critères qu'il a identifiés dans la fiche avec ceux présents dans ces bases de données matériau afin de voir comment on se situer en termes d'informations.

Cette démarche, ajoutée à la pondération des critères, permet d’avoir une double sécurité. On vérifie bien que la fiche technique n'est pas trop exigeante ce qui risquerait sinon de léser les plastiques recyclés par rapport aux plastiques vierges.

Vendre un plastique recyclé ne doit pas être plus difficile que vendre un plastique vierge !

L'équipe recherche de Chambéry est rattachée au laboratoire I2M de Bordeaux-Talence depuis le 1er janvier dernier. Ce rapprochement apporte des bénéfices mutuels et vient renforcer une collaboration existante déjà depuis dix ans. Un plus en terme de visibilité pour la recherche chambérienne et un apport supplémentaire de compétences sur le thème de l’ingénierie du cycle de vie de produits complexes pour I2M.

Dernières actualités

En 2023, les campus et instituts Arts et Métiers vous ouvrent leurs portes pour des Journées Portes Ouvertes exceptionnelles !

Actualité

Spécialisé en réalité virtuelle et augmentée, l’Institut Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône intègre cet espace de plus de 4 000 m² avec 3 autres co-fondateurs : le

Actualité, Recherche

Presque 1 an après son inauguration en décembre 2021, le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence CaMéX-IA a lancé mardi 15 novembre 2022 son site internet.

Actualité

Mixer mobilité internationale, stage de fin d’études avec une embauche à la clé, c’est possible ! C’est ce qu’a vécu Jérôme Hoareau, élève ingénieur en 3e année, qui a passé six mois en Pologne dans le cadre de son stage de fin

Actualité, International