2 étudiantes de retour du 4L Trophy !

4L Trophy Bordeaux
Actualité
Témoignage
Vie étudiante

Le retour d'expérience de Lucile André & Lucile de Croisilles, étudiantes au sein du programme ingénieur de spécialité sur le campus de Bordeaux

L’aventure du 4L Trophy ne se résume pas à 10 jours de raid au volant de la légendaire 4L. Ce périple se prépare, s’organise et se vit bien avant le coup d’envoi. Tout a commencé, il y a maintenant un an, quand nous nous sommes inscrites à la grande aventure du 4L Trophy sous le numéro d’équipage 601 et le nom Raid’Arts.

Pourquoi avons-nous entrepris ce projet ?

Notre soif d’aventure et de partage nous ont motivées à participer à ce raid humanitaire extraordinaire. Nous voulions également prouver que de futures ingénieures étaient capables de mettre les mains dans le cambouis ! Enfin la découverte d’une autre culture, d’un autre pays est quelque chose qui nous tenait à cœur.

Pour pouvoir concrétiser notre projet (budget d’environ 8 000€ : achat et réparations 4L, assurance, inscription, nourriture, essence, péage, …) et venir en aide aux enfants marocains défavorisés nous nous sommes lancées dans la chasse aux sponsors. Nous avons dû rechercher activement des partenaires que ce soit sous forme d’aide financière ou soit sous forme de dons en matériels (pièces mécaniques, fournitures scolaires, équipements sportifs, …). Nous avons également réalisé des actions telles que les emballages cadeaux de Noël au Joué Club de Villenave d’Ornon durant les week-ends des mois de novembre et décembre et un stand au marché de Noël de à Pontonx sur l’Adour (40) pour compléter notre budget.

Grâce à notre détermination nous avons trouvé 29 sponsors. Parfois même des partenaires prêts à mettre en valeur les futurs ingénieurs des Arts et Métiers, comme Aptiskills Sud-Ouest a pu le faire, en nous offrant un partenariat des plus généreux et du matériel pour notre raid. On leur doit à tous un immense merci car ils nous ont permis de réaliser un beau projet ! Nous avons rencontré quelques aléas : perte d’un partenaire (covering), moteur qui lâche à 1 semaine du départ, … Mais le 4L Trophy n’est pas un long fleuve tranquille. C’est ce qui fait que l’aventure est encore plus belle !

Cette phase amont est passée par des moments de joie, d’excitation, mais aussi de démotivation totale. Mais nous avons toujours su rebondir et trouver rapidement des solutions grâce à notre ténacité !

4L trophy

Notre 4L fin prête, direction Biarritz pour le grand départ. L’excitation monte, nous avons hâte de partir !

Quel soulagement une fois les vérifications techniques passées. L’aventure nous ouvrait enfin ses portes après 1 an de travail sans relâche.

Pendant 10 jours, le temps s’arrête, on oublie son « autre vie ». Sur fond de paysages à couper le souffle, de pistes désertiques et de dunes, on avance à l’aide d’une boussole et d’un roadbook, on s’entraide, on rencontre d’autres équipages avec qui on tisse des liens, on échange. Sans oublier la vie au bivouac, entre dîners marocains, crépitement des feux de camp, rencontres de célébrités ou encore réparations au pôle mécanique … Le tout, en plein désert, au milieu de nulle part ! Nous n’avons pas rencontré de problèmes majeurs mise à part un problème d’allumage et un joint de carburateur déchiré. 6 000km plus tard l’aventure prend fin… Enfin d’une drôle de façon : sur un camion de remorquage ! Le joint de culasse a cédé si près de Bordeaux. Elle ne voulait pas rentrer en France ! Nous ne considérons pas cela comme étant un échec puisque nous avons accompli notre mission : franchir la ligne d’arrivée à Marrakech et de surcroît sans encombre.

Le 4L Trophy, une aventure humaine avant tout

A nos yeux le 4L Trophy c’est avant tout une aventure humaine et l’opportunité de vivre des moments de partage avec les autres équipages dans un environnement inconnu. Nous avons quitté notre confort habituel pour vivre avec du matériel rudimentaire. De plus, c’est une belle aventure sportive et mécanique au volant d’une voiture mythique sur des terrains désertiques. Ce n’est pas tous les jours que nous aurons la chance de pouvoir nous investir dans une telle cause. Nous repartons de cette aventure incroyable avec un bagage inestimable que peu d’expériences peuvent nous apporter et nous en ressortons grandies. Le 4L Trophy ne se raconte pas, il se vit !

témoignage étudiantes 4L trophy

Dernières actualités

Dans le cadre de leur projet de deuxième année, Cyrille, Tristan, Paul, Lynda, Joachim et Stanislas ont étudié la consommation énergétique du campus Arts et Métiers de Lille.

Actualité, Témoignage

Le campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne a été sollicité par son mécène, VINCI Energies France Nord Est, pour fabriquer des poignées un peu spéciales !

Actualité, Entreprise

Alexandre Isaac est élève-ingénieur en 1ère année du cursus PGE (Programme Grande Ecole).

Témoignage