2 élèves-ingénieurs lauréats du 1er prix de l'Australian Echallenge

australian echallenge
Actualité

2 élèves du campus Arts et Métiers de Bordeaux-Talence, Alexandre Isaac et Clément Semirot, ont participé à l’Australian EChallenge, un concours international sur l'entrepreneuriat. 

Les 30 participants de l'Australian Echallenge France ont suivi une formation intensive d'une semaine (intégrant des notions avancées de marketing, business development, d’études de marché...). Répartis en 13 équipes venant de tous pays (France, Italie, Australie, Inde et Thaïlande), ils avaient pour objectif de mettre en oeuvre une idée de création d'entreprise.

Le jury a décerné le 1er prix de ce concours à Cyclerr, projet porté par 2 élèves-ingénieurs Arts et Métiers du campus de Bordeaux-Talence. Cyclerr a pour ambition de donner une seconde vie aux appareils électroménagers défectueux, en favorisant leur réemploi. Il s'agit de créer un nouveau circuit efficace de l'occasion, à l'instar de ce qui existe pour le marché automobile, en facilitant la réparation, l'achat et la vente d'occasion, ou  la vente de pièces détachées pour des appareils irrécupérables. 

Le constat de nos 2 entrepreneurs est que les offres de réparations, dans le secteur de l'électroménager, sont trop peu disponibles ou trop onéreuses. Le marché de l'occasion quant à lui est quasi inaccessible. Par conséquent, les consommateurs n'ont pas le réflexe de réparer quand un appareil tombe en panne, ou même d'acheter d'occasion. Ils s'orientent plutôt vers des produits neufs -parfois de moindre qualité-, qui génèrent in fine des impacts économiques, environnementaux et sociétaux conséquents. En effet, ce sont chaque année en France 25 kg de déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) qui sont jetés par personne, selon une analyse faite par les élèves-ingénieurs. 

Les lauréats ont gagné 5,000 dollars Australiens ainsi qu'une année dans un incubateur situé en Australie, à Singapour ou à Châlons-en-Champagne. Ils pourront se lancer pleinement dans ce projet une fois leur diplôme d'ingénieur obtenu.

 

 

Dernières actualités

Signer un contrat de professionnalisation permet aux apprenants de se forger une première expérience rémunérée, et en même temps de poursuivre leurs études.

Témoignage, Entreprise

Arts et Métiers, en partenariat avec Opinion Way, publie son 8ème baromètre consacré à l’image qu’ont les jeunes de l’industrie.

Actualité

Six semaines de travail, 80 élèves impliqués : l’Union des Elèves souligne l’engagement solidaire et les compétences

Actualité

La French Factory Unit d'Arts et Métiers fait partie d'un réseau européen dont l'objectif est d'explorer des programmes d'apprentissage innovants pour répondre aux défis actuels de l'industrie.

Actualité, Recherche