Une stratégie orientée sur l’industrie du futur

Visuel turbine

Devenir le grand établissement de technologie français, au service des entreprises : telle est l’ambition d’Arts et Métiers, qui s’attache à renforcer, en permanence, la qualité de sa recherche et de ses formations. Dans le cadre du plan stratégique 2014-2017, de nombreux projets ont été engagés pour faire de chaque diplômé Arts et Métiers un acteur essentiel de l’industrie du futur.

De nouvelles formations

Le bachelor de technologie a été lancé en 2014. Ce programme post-bac en trois ans, inédit en France, permet à la fois de s’insérer dans le monde du travail ou de poursuivre en cursus ingénieur. Autre innovation pédagogique : la création du cursus apprentissage dans la formation d’ingénieur généraliste. La valorisation du doctorat auprès des entreprises fait également partie des chantiers engagés par l’école. Ces différents projets ont en commun la volonté de répondre au mieux aux attentes des entreprises, avec des compétences variées.

Une recherche structurée

Partenariale, orientée sur les enjeux industriels et ancrée dans les territoires : la politique scientifique d’Arts et Métiers est en cours de déploiement sur l’ensemble des sites. 20 domaines de recherche et les 14 laboratoires sont aujourd’hui répartis dans les différents campus et instituts, impliquant de près les acteurs industriels et académiques de la région. Plusieurs alliances ont également été nouées entre Arts et Métiers et des grands organismes de recherche technologique (CEA, Institut de Soudure), ou encore avec des écoles d’ingénieurs spécialisées comme l’ESFF et l’ENIM. Ces partenariats jouent la carte de la complémentarité des forces, pour mener des projets ambitieux.

Arts et Métiers renforce en permanence ses partenariats académiques et industriels.

Des liens étroits avec l’industrie

Plus que de simples partenaires, les entreprises sont de plus en plus parties prenantes des orientations stratégiques. C’est cette volonté qui s’exprime avec la campagne de mécénat engagée en 2015, « Vers l’industrie du futur ». Cette campagne, d’une durée de cinq ans, va permettre de financer des projets dans quatre domaines : les innovations pédagogiques et l’ouverture sociale ; la recherche technologique ; l’incitation à l’entrepreneuriat et son accompagnement ; et la rénovation des sites Arts et Métiers. L’Alliance Industrie du Futur, dont l’école est membre fondateur, est un autre exemple de son positionnement : être le partenaire naturel des entreprises, au service de leur développement.

Les défis internationaux

Pleinement engagée dans les réponses aux défis actuels, qui ne connaissent pas de frontières, Arts et Métiers renforce son positionnement international. L’école s’inscrit dans des partenariats variés, qui peuvent concerner la formation, la recherche, l’innovation et les relations entreprises, ou encore des coopérations scientifiques dans des pays émergents. Cette orientation, essentielle pour le développement de l’école et sa visibilité, associe pleinement les laboratoires de recherche et les campus.

Dernières actualités

Compétition de haut niveau connue et reconnue mondialement, les 45ème Olympiades des Métiers sont organisées depuis 2017 et se termineront p

Actualité, Entrepreneuriat, Innovation, Vie étudiante

Sur le thème des grandes villes du monde, une équipe de six élèves ingénieurs, organise depuis plusieurs mois la 58ème édition de la Nuit des Fignoss, le traditionnel gala du campus Arts et Métiers de Lille.

Actualité, Vie étudiante

Ce jeudi 14 novembre, le campus Arts et Métiers de Paris a accueilli le 9e séminaire StelLab, rassemblant les 18 OpenLab du

Actualité, Entreprise, Innovation

Accélérateur de talents pour l'Industrie du Futur, Arts et Métiers, avec son laboratoire de recherche LAMPA, s'est saisi des thématiques liées à la réalité virtuelle et aux technologies émer

Actualité, Témoignage, Entreprise, Recherche