Former vos salariés

visuel entreprise 2

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, les industriels ont besoin de disposer en permanence des meilleures compétences pour gagner en compétitivité. Arts et Métiers répond à la diversité de leurs attentes avec de nombreux programmes de formation, basés sur ses expertises technologiques et pédagogiques.

Véritable investissement dans le capital humain, la formation professionnelle permet de s’assurer de l’adaptation des compétences aux métiers d’aujourd’hui et de demain. Elle joue donc un rôle essentiel dans le développement et la pérennité de l’entreprise. Un rôle qui devrait encore monter en puissance, d’après une étude de l’OCDE : à horizon de 2060, la formation continue représenterait jusqu’à 10 % du temps de travail des actifs, soit largement plus du double d’aujourd’hui.

Devenir ingénieur grâce à la formation continue

En s’appuyant sur les points forts, à la fois scientifiques, technologiques et pédagogiques, de chaque campus, Arts et Métiers déploie des formations de différentes natures.

  • Des programmes de formation continue permettent de devenir ingénieur généraliste ou ingénieur de spécialité, en trois ans.

  • La VAE (validation des acquis de l’expérience) et la VAP (validation des acquis professionnels) reconnaissent les compétences acquises en situation de travail. Le diplôme d’ingénieur Arts et Métiers peut être obtenu grâce à ces dispositifs.

  • Destinés à des cadres en activité, 16 Mastères Spécialisés® & 1 MBA apportent une spécialisation très pointue dans une fonction, un métier ou un secteur en plein essor.

  • Arts et Métiers propose également des formations courtes ou sur mesure, dont les thématiques correspondent aux expertises de l’école : conception assistée par ordinateur, usinage, composite, déformation plastique, transmission mécanique…

Entreprise, enseignant : témoignages

« En 2002, nous voulions faire acquérir à de jeunes ingénieurs ou à du personnel en mobilité un savoir-faire et une méthodologie dans la chaîne cinématique (boîte de vitesses, arbres de transmission, roulements, etc.) et les domaines physiques ou théoriques associés (fatigue, tribologie, méthodes de calcul, etc.). Nous avons choisi d’organiser une formation avec Arts et Métiers car l’école a toujours eu une assise technologique très forte. Depuis 2002, des sessions ont lieu quasiment tous les ans. Cette pérennité montre que l’école sait répondre à nos attentes. Le contenu a évolué au fil des années pour intégrer la problématique des hybrides, de la consommation, et des émissions de CO2. »

Elian Baron, expert chaîne cinématique, Groupe Renault

« Un industriel de la région d’Angers m’a indiqué, à l’occasion d’une rencontre sur le campus, qu’il souhaitait renforcer les aptitudes de son entreprise dans les matériaux composites. Je lui ai proposé de mettre en place une formation sur mesure et tout s’est enchaîné très vite. La formation, qui rassemblait cinq participants, a eu lieu sur une journée. J’en ai retiré une grande satisfaction en tant qu’enseignant. Je me suis retrouvé face à un public attentif et motivé qui venait chercher des compétences précises. »

Laurent Guillaumat, enseignant, campus d’Angers

A lire aussi

Formation continue

Le diplôme d’ingénieur généraliste Arts et Métiers n’est pas seulement accessible par la voie initiale. Trois dispositifs de formation continue offrent l’opportunité de l’obtenir, ou d’intégrer l’école pour y suivre les enseignements :

  • La validation des acquis de l’expérience (VAE) : elle s’adresse aux personnes ayant exercé, pendant au moins trois ans, une activité professionnelle salariée, non salariée ou bénévole, en lien avec le diplôme ou le titre visé.
  • La validation des acquis professionnels (VAP) : cette formule concerne plus spécifiquement les personnes ayant exercé, pendant au moins cinq ans, l’activité professionnelle associée au diplôme visé.
  • La filière Fontanet : il s’agit d’un programme permettant à des techniciens supérieurs (DUT, BTS ou niveau équivalent), avec au moins deux ans et demi d’expérience professionnelle, d’intégrer l’école pour préparer le diplôme d’ingénieur.

Plus d'informations ?

Mastères spécialisés et MBA

Arts et Métiers propose une large gamme de programmes permettant d’acquérir une expertise ou une double compétence. Les professionnels de l’industrie sont ainsi armés pour répondre aux défis de leur secteur d’activité.

Formations post-diplômes à orientation professionnelle, les mastères spécialisés® apportent une spécialisation très pointue dans une fonction, un métier ou un secteur en plein essor. Ces programmes, marque de la Conférence des Grandes Écoles, dispensent ainsi un savoir unique dans des domaines pour lesquels les entreprises affichent un réel besoin. La procédure d’accréditation, très rigoureuse, assure l’excellence de la formation dans la durée.

La qualité des programmes s’appuie les points forts d’Arts et Métiers en termes de recherche de pédagogie, et ses liens étroits avec les secteurs industriels garantissent leur adéquation aux besoins des entreprises. 16 mastères spécialisés® sont aujourd’hui disponibles, répartis sur neuf sites.

Dernières actualités

Elèves ingénieurs Arts et Métiers, ils n’ont pas plus de 20 ans et s’engagent dans une mission humanitaire d’envergure : construire une école dans un pays dévasté par une série de séisme en 2015 : le Népal.

Actualité, International, Vie étudiante

Avec plus de 1 000 participants issus des 8 campus de l’École Arts et Métiers, les « Grandes UAI » (Union Athlétique Inter-Gadazarique) constituent un évène

Actualité, Vie étudiante

Octobre 2017 a marqué l’engagement de 8 élèves ingénieurs Arts et Métiers du campus de Lille pour la Coupe de France de Robotique

Actualité, Vie étudiante

Jeudi 5 avril 2018, 2 équipes étudiantes du campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne participaient à la finale de la

Actualité, Entreprise, Vie étudiante