Formation doctorale

Les études doctorales sont suivies après l’obtention d’un master ou d’un diplôme de niveau équivalent, ayant permis de valider l’aptitude à la recherche du candidat. Il faut trois ans pour devenir docteur ; trois années de recherche, couronnées par une thèse soutenue devant un jury de spécialistes qui autorisera la délivrance du grade de docteur. Celui-ci a donc un niveau bac+8, l’équivalent du PhD du monde anglo-saxon.

Où se préparer ?

L’école doctorale 432 « Sciences des métiers de l’ingénieur » prend en charge l’organisation et le suivi de la formation des doctorants. Elle s’assure en particulier de la qualité de leur travail et de l’encadrement des thèses. Le travail de recherche est mené sous la direction d’un professeur des universités, d’un directeur de recherche ou d’un enseignant-chercheur titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (HDR).

La thèse apporte une première expérience professionnelle rémunérée via un contrat doctoral, un contrat de recherche ou un contrat industriel ou encore via une bourse doctorale.

Un programme complet

Les études doctorales forment à la recherche et à l’innovation. Les travaux se déroulent au sein d’un laboratoire d’Arts et Métiers, mais une partie d’entre eux peut s’effectuer au sein d’un organisme ou chez un industriel partenaire. Le doctorant est tenu d’assister à des séminaires de recherche et doit présenter des exposés dans les Journées des doctorants. Il doit également présenter ses travaux dans une conférence internationale et rédiger au moins un article dans une revue internationale.

À Arts et Métiers, outre l’activité de recherche quotidienne, 120 heures de cours d’ouverture sont obligatoires à choisir parmi les cours proposés (ou selon d’autres nombreuses formules destinées à favoriser leur ouverture ) : 60 heures de cours d’ouverture scientifique, c’est-à-dire en dehors de leur sujet de thèse et 60 heures de cours d’ouverture au monde de l’entreprise. Ces cours ont pour vocation de faciliter leur insertion professionnelle de haut niveau.

L'école doctorale organise chaque année :

  • deux journées d’accueil (les J1A) réunissant à Paris, les doctorants de 1ère année de tous les campus Arts et Métiers
  • deux journées (les J2A) réunissant à Paris tous les doctorants de l’ED SMI en 2ème année pour les sensibiliser à la nécessité de se préoccuper au plus tôt de leur poursuite professionnelle après la thèse.

Plus d'informations ?

Dernières actualités

Joris Guerin, ingénieur Arts et Métiers, effectue actuellement une thèse sur l’intelligence artificielle au

Témoignage, Recherche

Le lien entre Arts et Métiers et l’industrie se traduit à tous les niveaux. Au niveau académique, par des stages, projets, visites d’entreprises.

Actualité, Entreprise

Soutenance de thèse de Marc Borsenberger, doctorant au sein du laboratoire Laboratoire de Conception Fabrication Commande (LCFC) :

Actualité, Recherche

Emmanuel Cottanceau a soutenu sa thèse en Génie Mécanique le 10 Avril 2018 sur le campus Arts et Métiers de Lille.

Témoignage, Recherche