AMVALOR : identifier et répondre aux besoins de l’industrie

visuel entreprise 3

Depuis 2016, Arts et Métiers dispose d’une filiale dédiée aux transferts de technologie et à la valorisation de ses résultats de recherche. L’établissement s’impose ainsi comme l’allié des entreprises dans leurs démarches d’innovation.

En tant qu’Établissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPCSCP) Arts et Métiers a notamment pour mission la valorisation des résultats de la recherche (produits, matériaux, procédés, savoir-faire), les transferts de technologie et l’assistance technique à l’industrie. L’établissement dispose depuis 2016 d’une société dédiée à cette ambition : AMVALOR, qui porte environ 700 contrats industriels par an.

Une offre de services complète et adaptée

« Avec la création d’AMVALOR, nous réintégrons au sein du groupe Arts et Métiers une mission essentielle du projet stratégique de l’école : la collaboration entre les laboratoires et l’industrie pour accélérer les innovations et la transformation en plus-value économique de nos recherches », explique Ivan Iordanoff, directeur adjoint à la recherche.

Le rôle d’AMVALOR ? Identifier les besoins des entreprises en matière d’évolutions technologiques et d’innovation, afin de mobiliser les équipes scientifiques et techniques pour faire émerger les réponses adaptées. La filiale met ainsi en place une vaste gamme de solutions : des collaborations de recherche partenariale (recherche contractuelle directe avec les entreprises et recherche collaborative), des prestations d’études, des mesures et essais, des expertises et du conseil, des opérations de veille technologique, ou encore l’organisation de journées thématiques (séminaires, colloques, congrès…). Ses équipes assurent la coordination, le montage et le pilotage des projets, en relation étroite avec les industriels.

Dernières actualités

Faire voler un drone en apesanteur... C'est le projet porté par une équipe constituée d’élèves ingénieurs du campus Arts et Métiers de Lille qui vient de remporter le concours "Projet Parabole" du CNES.

Vie étudiante

A l’origine : une voiture ancienne de la marque Bignan à restaurer. Le bloc cylindre, le cœur du moteur, était trop endommagé pour être réparé.

Actualité

Respect de l’environnement, solidarité et travail en équipe : Tels étaient les maitres mots de l’après-midi solidaire organisé par les élèves ingénieurs d’Arts et Métiers ce mercredi 11 septembre e

Actualité, Vie étudiante

Rencontre avec Pierre Meynard, ancien dirigeant d’Alcan France et de Rio Tinto France, qui préside le think tank Arts et Métiers.

Actualité, Témoignage