Solidarité | Le campus Arts et Métiers d’Angers lance sa fabrication de visières par injection plastique

visières Arts et Métiers angers
Actualité

Avec le processus de fabrication par injection plastique, le campus Arts et Métiers d’Angers passe à la vitesse supérieure en produisant des visières de protection à destination principalement des personnels de santé.

Née d’un partenariat avec le département Génie mécanique et productique (GMP) de l’IUT d’Angers-Cholet implanté sur le campus, la fabrication de visières, initialement lancée en fabrication additive avec une capacité de 6 pièces produites par jour, passe à plus de 150 par jour avec l’injection plastique !

Un travail collaboratif pour un projet solidaire

Ce processus de fabrication est le fruit d’un travail collectif initié par les porteurs du projet Guénaël Germain, Professeur des Universités et Jérôme Péju, Responsable du Service d’Assistance Technique à l’Enseignement et à la Recherche (SATER), du campus Arts et Métiers d’Angers.

Le design du modèle de visière a été développé par le campus de Bordeaux. La conception et à la fabrication du moule d’injection plastique a été réalisé et usiné au sein de l’atelier d’usinage du campus Arts et Métiers d’Angers par le SATER (Service d’Assistance Technique à l’Enseignement et la Recherche). Par ailleurs, Ludovic Savouré, enseignant à l’IUT a prêté main-forte pour la réalisation de cet outillage. Cette fabrication s’intègre à une dynamique de réseau sur le Maine-et-Loire avec un ensemble de partenaires :  l’Université d’Angers, Visières Solidaires et les lycées Saint Aubin-la-Salle et Chevrolier.  

Des personnels volontaires

Cette action de solidarité pour la lutte contre le Covid-19 est possible grâce à la mobilisation des personnels volontaires du SATER (Service d’Assistance Technique à l’Enseignement et la Recherche), ainsi que d’enseignants et de membres du personnel administratif. Au sein des ateliers du campus d’Angers, des rotations sont assurées pour produire les serre-têtes sur la machine à injection plastique, puis assembler l’écran (perforer les feuilles plastiques, poser les élastiques) afin d’obtenir les visières et gérer les commandes.

Des retours très positifs

Aujourd’hui, l’objectif est de poursuivre les efforts pour optimiser le processus de production, mais aussi pour trouver de la matière première, distribuer les équipements et identifier les structures de santé ayant des besoins. Pour cela, le campus peut compter sur ses partenaires comme l’entreprise Devillé qui a gracieusement fait don de sacs de polypropylène pour la fabrication des serre-têtes.

La semaine dernière le campus a ainsi fabriqué 320 visières en 2 jours livrées, en partie, à des centres d’hébergement pour des personnes handicapées. L’objectif est aujourd’hui d’étendre la livraison à des structures comme des EPHAD, associations, structures médico-sociales, partenaires publics. Dans certains cas, cela pourrait bénéficier aux entreprises dans le cadre du programme GARAS (Guide d’Accompagnement de Reprise d’Activité Sécurisée). Les retours sont très positifs :

ces visières sont très légères, faciles d’utilisation. L’ensemble des personnels de notre association vous remercient beaucoup pour cette action, témoigne le responsable d’une structure qui a bénéficié d’un don de visières.

Votre structure a besoin de visières ?

Pour les commander, il suffit de se manifester auprès de la Plateforme citoyenne et solidaire en remplissant le formulaire dédié ici ! Le groupement se manifestera directement auprès des demandeurs pour fixer conjointement les délais de production et les modalités de la livraison

ponçage fabrication visières
Presse fabrication injection plastique visières
presse visières angers
support visière angers

Dernières actualités

Cinq étudiants participeront à une journée d’essais privés de Formule 1 début 2021.

Actualité

Félix Guéguen est élève-ingénieur Arts et Métiers en 3ème année du Programme Grand Ecole, dans le cadre d'un double diplôme réalisé avec

Témoignage

Le 6 juillet dernier, Rachel, ex-doctorante du laboratoire I2M du campus de Bordeaux, a décroché le prix Jean-Marc Gey (JMG) qui récompense des doctorants effectuant une thèse dans un laboratoire adossé à

Actualité

En juillet 2020, Arts et Métiers a délivré aux étudiants de la promotion 2019 du Programme Grande Ecole les premières attestations de réussite sécurisées par la blockchain.

Actualité