Retour avec l’équipe Arts et Métiers sur la 2e édition du Challenge Paroi

Retour avec l’équipe Arts et Métiers sur la 2e édition du Challenge Paroi
Actualité
Témoignage

Thomas Argaud, Nicolas Lebert, Alexandre Parent et Nicolas Chanussot sont les étudiants en 2e année du Programme grande école Arts et Métiers qui ont participé à la 2e édition du challenge Paroi, le 28 mai dernier. Ils ont pu présenter leur solution de paroi pour l’habitat respectant des contraintes suivantes : la performance thermique, la durabilité des matériaux, le faible impact environnemental, le développement de l’économie circulaire. Retour avec eux sur le livrable de leur projet qui s’inscrit dans leur parcours pédagogique.

Retour sur le challenge avec la team Arts et Métiers

Les quatre élèves qui ont défendu les couleurs Arts et Métiers ont tous découvert le challenge lors de la 1re édition. En effet les prototypes ont été présentés au public dans les galeries du cloitre de l’abbaye l’année dernière. C’est Thomas Argaud, issu de classe prépa PT, qui répond à l’appel à projets de 2e année déposé par Jean-Philippe Costes en début d’année scolaire sur la plateforme SAVOIR. Il motive ses camarades pour mener au premier semestre une étude de l’architecture et l’aménagement d’un nouvel espace de travail au-dessus de ce qui était anciennement le laboratoire de métrologie dans les ateliers du campus de Cluny. Ce n’est qu'à partir de mi-janvier qu’ils ont réellement débuté leur projet de conception de paroi.

« Présenter notre projet au challenge était l’un de nos deux livrables, bien que nous n’ayons pas décroché de prix au challenge, nous avons présenté notre projet devant nos enseignants pour valider notre 2e année » indique Alexandre Parent.

Participer au challenge nous a permis d’exposer notre projet sous un autre angle, moins académique et plus vulgarisé, indique Thomas Argaud

Leur solution à partir de liège et de torchis

Bien qu’ils n’aient pas pu présenter de prototype car la phase de fabrication a été annulée suite à la crise sanitaire et au confinement, leur solution de paroi repose sur les matériaux suivants :

  • le liège, « Pour notre solution de paroi nous avons repéré l’entreprise Alsabrico qui recycle des bouchons de liège pour obtenir des matériaux pour l’isolation. »
  • du torchis, fabriqué à partir de crottins de cheval et de pailles de chanvre. « Sur ces deux éléments, nous comptions travailler avec les Haras Nationaux pour le premier et pour le deuxième, l’un des membres du groupe a un contact qui travaille dans une ferme creusoise (23) productrice de chanvre pour l’industrie pharmaceutique basée sur le plateau des Millevaches. »

"Le challenge Paroi 2020 nous a fait découvrir les différentes réalisations des candidats et a permis de voir divers points de vue et questionnements, sur le domaine de la construction, de l’énergie et de l’environnement, qui me seront utiles par la suite en tant qu’Ingénieur", souligne Thomas Argaud qui souhaite s’orienter vers un Double-Diplôme avec l’ESTP, dans le domaine du Génie Civil et du Bâtiment.

"J’ai pu apprécier le challenge paroi avec les nombreuses propositions des étudiants de BTS, d’IUT, d’école d’ingénieur et d’école d’architecture. Ces différents points m’ont mené à une ouverture d’esprit sur des points moins théoriques et plus pratiques ou esthétiques", retient Nicolas Lebert du challenge. Il est sensible aux questions de pollution sonore et a candidaté pour l’expertise de Paris « Impression 3D » et Bordeaux dans l'Aéronautique.  

Alexandre Parent en sort enrichi, bien que son domaine de prédilection soit la robotique, expertise qu’il suivra sur le campus de Lille. « Je reste cependant extrêmement satisfait malgré la crise sanitaire qui a stoppé la phase de production, des visites et des rencontres ».

Le challenge Paroi maintenu en pleine crise sanitaire

Le campus de Cluny a accueilli en mai 2019 la 1re édition du Challenge PAROI, pilotée par Jean-Philippe Costes. Cette année, c’était au tour du DUT Génie Civil Construction et Habitat Durable d’Auxerre d’offrir son arène pour les nouveaux challengers 2020. La crise sanitaire ne leur a pas permis de défendre leurs projets en présentiel, ni de créer les prototypes, cependant les étudiants impliqués depuis novembre 2019 étaient heureux de présenter leurs solutions aux membres de jury.

Partager des solutions entre étudiants qui seront amenés à travailler ensemble.

Ce projet transversal aux techniques du bâtiment présente l’originalité de réunir des équipes d’étudiants (6) de différents niveaux de formation :

Nous avons longtemps hésité à maintenir ce challenge, mais le rendu des élèves a répondu aux attentes, à tel point que les membres du jury sont frustrés de ne pas voir les prototypes, précise Jean-Philippe Costes.

 

Année exceptionnelle, résultat exceptionnel

En raison du contexte et de la qualité du rendu des propositions des challengers, les membres du jury constitué de Raphaël Menard, Ingénieur Arts et Métiers et éco-concepteur, Françoise Chaudrillier, formatrice Praxibat, Martin Millot, Designer et Laurence Treiber, chef de produit chez FBT Isolation ont décidé d’attribuer 3 prix, au lieu des 2 initialement prévus.

Les lauréats de cette année sont :

  • Prix « Pragmatisme » : Albi/Toulouse pour le projet – Retour à la Terre
  • Prix « Coup de cœur du jury » : DUT de Bordeaux – TVOG20 Mur végétalisé
  • Prix « Performance et innovation » : MFR BTS systèmes constructifs bois habitat de Cormaranche-en-Bugey – Valorisation de la Renoué

« Tous les candidats ont su répondre aux objectifs et au-delà d’obtenir un prix, il est question ici de construire leur projet professionnel ; l’année passée, un des équipiers primés a envisagé une poursuite d’études ; il est aujourd’hui étudiant à l’ENSTIB et construit un projet professionnel lié à l’utilisation du bambou dans la construction » rappelle Jean-Philippe Costes.

Retour avec l’équipe Arts et Métiers sur la 2e édition du Challenge Paroi

 

Dernières actualités

Vendredi 4 septembre 2020 les étudiants en 1re année du Programme Grande Ecole du campus d'Angers avaient rendez-vous en amphi…mais pas n’importe lequel, un amphi virtuel !

Actualité

David Glijer est directeur de la transformation digitale d’ArcelorMittal France.

Actualité, Témoignage, Entreprise

Le Driving Simulation Conference Europe VR (DSC) a eu lieu au Palais des congrès d’Antibes du 9 au 11 septembre 2020.

Actualité, Témoignage, Innovation, Recherche

Dans la continuité du rapprochement avec le Ministère des Armées initié en 2018 par le campus Arts et Métiers de Bordeaux-Talence, une conv

Actualité