Dispositif de désorbitation pour nanosatellite : une maquette développée par trois étudiants du campus de Bordeaux

nano
Actualité
Innovation

Nicolas GARCIA, Miguel DE SAJA et Pedro IZQUIERDO, trois élèves en double-diplôme Arts et Métiers – Universidad de Valladolid travaillent sur un projet du NAASC (Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center) depuis leur arrivée sur le campus de Bordeaux en septembre 2022.

 Ces trois élèves sont encadrés par Clément Lingois, tout juste diplômé d’ISAE-ENSMA à Poitiers où il a monté une startup pour développer un dispositif de freinage des nanosatellites sur l’atmosphère résiduelle, Clément est aujourd’hui en poste chez Way4Space.

Leurs travaux s’inscrivent dans le cadre du programme NAASCube débuté en septembre 2020,  qui vise à lancer le 1er satellite étudiant de Nouvelle-Aquitaine à horizon 2025. Il s’agit d’une collaboration entre établissements de Nouvelle-Aquitaine (ESTIA Bidart, Sciences Po Bordeaux, ISAE-ENSMA Poitiers et Bordeaux INP ENSEIRB-MATMECA), réunissant chaque année des enseignants chercheurs et des étudiants en projet encadré ou en stage sur un sous-ensemble du satellite ou des moyens sol.

Nos trois étudiants espagnols développent un dispositif de désorbitation pour nanosatellite, qui sera déployé à la fin de vie du satellite pour le désorbiter en moins d’un an. Il faut savoir, que sans propulseur et sans ce type de dispositif (qui pourrait devenir obligatoire), le satellite devient un débris qui peut rester plus de 10 ans dans l’espace. Le dispositif nommé DEDALE repose sur une voile aérodynamique qui sera pliée dans le nanosatellite et qui se déploiera afin d’augmenter la surface de frottements sur l’air résiduel (on retrouve de l’air dans l’espace jusqu’à plusieurs milliers de km). Il permettra donc de limiter la pollution de l’espace.

Pour simplifier leur travail, le dispositif sera réalisé à échelle 2:1 , l’objectif étant de vérifier le bon fonctionnement du mécanisme de déploiement de la voile, basé sur la propriété des mats superélastiques.

Ces recherches nécessitent tout d’abord un recours à la bibliographie, puis à de nombreux essais (maquette 3D) afin de déterminer le choix des matériaux, la taille de la voile et de ses mats, l’inclinaison de ceux-ci et les pliages à réaliser pour que tout se déplie correctement.

Dernières actualités

La cérémonie des Prix de Thèse Pierre Bézier s'est déroulée le 14 février 2024 sur le campus de Paris, au sein de l'amphithéâtre Pierre Bézier.

Actualité, Innovation, Recherche

Raphaël Fourest, étudiant en première année du Programme Grande Ecole du campus Arts et Métiers de Lille s'est lancé dans la création de son association Horlozarts, un projet mené avec quatre autres camarades, dédié à la découv

Actualité, Focus, Entrepreneuriat, Innovation, Vie étudiante

Arts et Métiers ouvre un nouveau concours : AMBition ingénieur, pour accéder en PIS et PGE avec un BUT, un BTS ou un Bachelor !

Actualité, Formations

Arts et Métiers organise un cycle de conférences sur la thématique : Économie Circulaire et transition environnementale – Approche criticité des matériaux. 

Actualité, Focus, Innovation