Expert en sûreté nucléaire

MS et MBA

Ce Mastère Spécialisé®  vise à répondre à l'enjeu d’une industrie nucléaire sûre et assure aux apprenants l'acquisition de compétences clés tant techniques et qu'organisationnelles.

Atouts de la formation

  • Premier Mastère Spécialisé® en France sur le thème de la sûreté nucléaire, 4e au classement SMBG-Eduniversal2017

  • Forte demande des milieux industriels de spécialistes en sûreté nucléaire, renforcée par la demande du Haut commissaire à l’énergie atomique.

Objectifs pédagogiques

Former des experts managers de la sûreté, au niveau national et international, capables de :

  • Définir une politique de maîtrise des risques nucléaires en intégrant les aspects réglementaires, techniques, organisationnels et facteurs humain
  • Conduire des démonstrations de sûreté
  • Être en capacité de répondre à des problèmes spécifiques de sûreté (contrôle commande, manutention, ventilation …)
  • Savoir préparer et rédiger un dossier de sûreté en vue de démontrer la maîtrise de la sûreté de l’installation
  • Promouvoir une culture sûreté.

Compétences acquises

  • Vie du cycle du combustible nucléaire
  • Contexte réglementaire de la sécurité nucléaire (au sens de la loi TSN 2006 : arrêté du 7 février 2012)
  • Effet des rayonnements sur les matériaux, l’homme et l’environnement
  • Phénomènes physiques susceptibles d’affecter les fonctions de sûreté d’une installation
  • Méthodes d’analyse de la sûreté
  • Études des conditions de fonctionnement
  • Caractérisation des conséquences radiologiques des incidents et accidents
  • Conception de dossiers de sûreté et de notes techniques (manutention, ventilation, incendie, transport,…)
  • Démarche qualité au sens de l’arrêté du 7 février 2012
  • Mise en œuvre des études facteurs organisationnels et humains
  • Gestion d’une situation de crise

Outre ces compétences techniques, le Mastère Spécialisé® Expert en sûreté nucléaire permet l’acquisition d’une culture sûreté en transmettant aux étudiants les références communes indispensables . Il a aussi pour but de conduire à une attitude ouverte, interrogative et prudente, pour améliorer les performances en sûreté nucléaire. Il doit permettre de développer des comportements de rigueur, de respect des règles, d’échanges pour chercher à valider par l’argumentation les choix des mesures prises et de responsabilité face à l’environnement et de transparence et d’objectivité.

Programme

  • Le contexte du métier d'expert en sûreté nucléaire

La terminologie et les acteurs 

Les acteurs 

Les connaissances techniques (physique nucléaire, neutronique, physique des réacteurs, etc.)

les connaissances générales (principales filières, système de management intégré)

Cadre réglementaire

  • Le contour du métiers d'expert en sûreté nucléaire

Les réacteurs REP (EPR, fonctionnement général)

Les autres installations nucléaires (ITER, les réacteurs de génération 4, cycles du combustible amont et aval, DEM, autres unités supports)

Le transport de marchandises dangereuses

  • Le contenu du métier d'expert en sûreté nucléaire

Les méthodes d'analyse

La radioprotection

Les risques (dissémination, criticité, incidents et accidents, etc.)

Les risques liés aux facteurs humains et organisationnels (FHO)

Les risques liés à la mise à l'arrêt du démantèlement

Les rejets et effluents

Les déchets

  • Conférences et visites

Mission industrielle de 6 mois.
Ces travaux font l’objet d’une rédaction et d’une soutenance de thèse professionnelle.

Validation

  • Examen sur table et contrôle continu
  • Évaluation de la thèse professionnelle

Débouchés

  • Ingénieur sûreté à la conception, en exploitation :
    Élaborer des études en amont prenant en compte les différents risques nucléaires (rayonnement, réaction en chaîne, dégagement thermique…) mais aussi les autres risques industriels (incendie, séisme, inondation, manutention…).
    Contribuer à la prévention des dysfonctionnements dans son domaine de spécialité, notamment par le conseil et l’assistance aux exploitants.
  • Inspecteur Sûreté Nucléaire :
    Contrôler l'application et l'efficacité de la mise en œuvre des politiques de l’entreprise dans le domaine de la sûreté (sûreté nucléaire, radioprotection et sécurité industrielle) des entités ayant des problématiques de sûreté/sécurité importantes (installations nucléaires, installations classées pour l'environnement).
    Exercer un contrôle indépendant des organisations opérationnelles de l’entreprise.
  • Responsable Sûreté Nucléaire :
    Proposer et faire valider à la Direction Générale la politique Sûreté et Radioprotection de l’entreprise.
    Assurer l’animation et la coordination de cette politique entre les différentes filiales notamment dans le déploiement des actions et des moyens associés.

Entreprises du secteur nucléaire : grandes entreprises et sous traitants, usines, réacteurs, installations diverses en construction, en production, à l’arrêt ou en démantèlement, organismes de recherche, organismes de contrôle et de surveillance des activités nucléaires.

Partenaires industriels

EDF, CEA/Cad, IRSN, Orano, TechnicAtome, ONET Comex Nucléaire, SFEN, Ministère de la Défense / SID - ITER

Partenaires académiques

INSTN (Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires) et IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire).

Niveau requis

Formation initiale

  • Jeunes ingénieurs ou universitaires (bac + 5) de formations techniques et scientifiques, souhaitant se spécialiser dans le nucléaire et ayant eu déjà, de préférence, une expérience industrielle dans ce domaine (stages longs, formation en apprentissage …).
  • Diplômés bac+ 4 avec expérience professionnelle significative : environ 20% de la promotion (taux de dérogation)  

Formation continue

  • Ingénieurs et cadres du secteur, dans le contexte de la mobilité professionnelle externe et interne

Admission et Informations pratiques

Admission : dossier et entretien avec un jury (composé d’enseignants et d’industriels) ⇒ candidater en ligne
Les entretiens se déroulent à Aix-en-Provence de février à mi-juillet.

Coût : 12 500 € non assujettis à la TVA * + 75€ de frais de dossier.
Les frais comprennent l’ensemble des cours, les conférences et documents pédagogiques en format numérique.

Lieu : Campus Arts et Métiers d'Aix-en-Provence.

Vie étudiante : Possibilité d’hébergement à la Résidence Arts et Métiers d’Aix-en-Provence.

Langue du programme : Français

Crédits ECTS : 75

En savoir plus

Tél : 33 (0)4 42 93 81 20 ou ms-sn@ensam.eu

Dernières actualités

Les relations avec les entreprises sont au cœur de la politique de format

Actualité, Entreprise

Eric Semail, professeur des universités sur le campus Arts et Métiers de Lille au sein du L2EP, revient sur ses travaux de recherche en génie électrique et leurs applications concrètes.

Actualité, Recherche

Le campus Arts et Métiers de Lille accueille Michael Wolf, chercheur en robotique et superviseur du groupe Autonomie maritime et

Actualité, Innovation

Dans le cadre du projet Interreg TRANSPORT, l'équipe lilloise du MSMP organise une matinée technologique sur le thème de la caractérisation des revêtements.

Actualité, Innovation