Pôles de compétitivité

deux hommes font des tests

Les défis de l’industrie du futur nécessitent l’implication de multiples acteurs, associant leurs forces autour d’objectifs communs. Créés en 2004 par l’État, les pôles de compétitivité participent pleinement à cette dynamique en faveur de l’innovation.

À l’échelle d’un territoire, ils rassemblent des entreprises, des laboratoires de recherche et des établissements de formation sur des thématiques communes : énergie, transports, numérique… Ils jouent ainsi un rôle clé dans le développement de projets innovants. Grâce à la diversité de ses expertises et à son ancrage territorial, Arts et Métiers s’inscrit dans cette démarche collaborative en étant membre de plusieurs pôles de compétitivité :

Dédié aux matériaux et aux procédés, Materalia rassemble plus de 140 membres industriels et académiques. Situé dans la région Grand Est, le pôle dispose d’implantations à Charleville-Mézières et Metz. Ses projets portent sur les matériaux de demain, en termes de performances accrues, d’allègement, de fonctionnalités et de développement durable. 

Unique pôle de compétitivité à se consacrer à la sécurité globale, SAFE Cluster réunit près de 600 membres. Situé en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, il privilégie plusieurs thèmes : les villes et territoires résilients, la sécurité et la sûreté des infrastructures sensibles, la défense, les hélicoptères, satellites et dirigeables, les systèmes autonomes.

Associant les régions Nouvelle Aquitaine et Occitanie, Aerospace Valley regroupe un tiers des effectifs aéronautiques français et 8 500 chercheurs. Leurs compétences sont au service de projets de coopération, menés dans plusieurs directions : aéronefs, porteurs, équipements et motorisation, énergie, systèmes autonomes aéronautiques.

Situé en Loire-Atlantique, EMC2 déploie ses activités dans le domaine des technologies avancées, au service de six filières – aéronautique, naval, transport terrestre, énergie, nautisme et bien d’équipements. Le pôle de compétitivité est en lien étroit avec une filière régionale dynamique, celle de la mécanique et des matériaux.

ViaMéca, au cœur de la Auvergne-Rhône-Alpes, dédie ses activités aux innovations dans le domaine de la mécanique. Avec plus de 150 membres, le pôle de compétitivité consacre ses projets à quatre thèmes : l’ingénierie des surfaces, les procédés avancés de fabrication, les systèmes intelligents et la robotique, l’ingénierie des usages et des services.  

ASTech Paris Région est un partenaire clé de plusieurs secteurs – lancement spatial, aviation d’affaires, propulsion, équipements par l’innovation. Avec plus de 260 membres, il impulse des projets dans différents domaines, dont l’énergie à bord, les essais et instrumentations, les matériaux et procédés, propulsion, architecture des véhicules et équipements.

Situé en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse, Capenergies s’appuie sur un réseau de plus de 500 membres pour répondre aux défis de la transition énergétique. Le pôle de compétitivité sollicite leurs compétences dans trois directions : l’efficacité énergétique, les systèmes énergétiques adaptés aux îles et zones isolées, et la production d’énergies décarbonnées.

iDforCAR est un pôle de compétitivité qui couvre, pour les régions Pays de la Loire et Bretagne, le secteur automobile. Ses enjeux concernent l’électrification des véhicules, le développement durable et de la diversification des formes de mobilité. Il porte notamment la plateforme d’innovation 3DMAT pour développer une filière numérique dédiée aux véhicules.

Fort d’un millier de membres, Cap Digital veut faire de l’Île-de-France une référence européenne du numérique. Il porte deux missions : le développement de projets de R&D et la création d’un écosystème favorable à la rencontre entre start-up et investisseurs. Cap Digital organise le festival Futur en Seine, rendez-vous annuel de l’économie numérique.

Situé en Bretagne, le pôle de compétitivité Images & Réseaux se consacre aux technologies numériques. Six thèmes sont portés par ses membres : réseaux et internet des objets ; Big data et multimédia ; sécurité et confiance numérique ; interactions, immersions, réalités mixtes ; logiciel et ingénierie ; et l’utilisateur, producteur collaboratif.

Le Pôle Nucléaire Bourgogne regroupe plus de 200 acteurs de la filière nucléaire française. Il se positionne sur plusieurs domaines d’activité : l’éco-réalisation et la durabilité des composants nucléaires ; le contrôle pour composants hautes performances ; la maintenance et le démantèlement en milieu hostile ; les bétons nucléaires, le génie civil et les bâtiments sensibles.

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Optitec porte, avec plus de 200 membres, l’innovation dans le domaine de la photonique. Les technologies développées (lasers, fibres optiques, imageurs, diodes électroluminescentes, optique adaptative) intéressent plusieurs secteurs, comme l’énergie, l’environnement, la santé, la sécurité, les transports ou le spatial.

Le pôle de compétitivité SCS (Solutions Communicantes Sécurisées), en Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’appuie sur plus de 300 membres pour couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur des technologies de l’information et de la communication. Ses objectifs concernent le sans contact, les réseaux, les services mobiles, la sécurité et les identités numériques.

Dernières actualités

Vainqueur de la finale France du Present Around The World (PATW) le 24 mars 2018 organisé par l’IET - Institution of Engineering and Technology

Actualité, Témoignage, International, Vie étudiante

Vendredi 7 septembre dernier, le Campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne a accueilli

Actualité, Entreprise

Les 13 et 17 septembre derniers, le campus Arts et Métiers de Paris a eu l'honneur d'accueil une délégation de

Actualité, International