Discriminations et Violences sexistes et sexuelles

discriminations et VSS

Les violences sexistes et sexuelles, le harcèlement, les discriminations ne peuvent être tolérés.  Que vous soyez victime, témoin, ou à la recherche d'informations sur le sujet, Arts et Métiers met en place un dispositif pour vous accompagner à chacune des étapes.

Les violences sexistes et sexuelles, le harcèlement, les discriminations ne peuvent être tolérés. Arts et Métiers s‘est doté d’un plan d’action de lutte contre les discriminations et les VSS, en quatre axes : (In)former, Protéger, Responsabiliser, S’engager.

Dans ce cadre, un dispositif de signalement a été mis en place, de même qu’un accompagnement pour les usagers et les personnels et un plan de formation et de sensibilisation.

Fonctionnement du signalement et du suivi

Dans le cadre de son dispositif de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, le harcèlement moral et sexuel, et contre les discriminations, Arts et Métiers met à disposition des victimes et témoins un formulaire pour effectuer un signalement

Accessible depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, le formulaire peut être rempli par toute personne étudiant ou travaillant à Arts et Métiers, y compris si elle est principalement rattachée à une autre structure.

Le signalement peut rester anonyme. Si vous donnez votre nom, les signalements sont, dans tous les cas, traités de manière confidentielle par les personnes en charge de l'écoute (voir ci-dessous). Attention, veuillez noter que l'anonymat ne permet pas de vous recontacter et donc, de vous accompagner si telle est votre demande.

Toute prise de contact fera l’objet d’une première réponse le plus rapidement possible et dans un maximum de 8 jours ouvrés. En cas de signalement, une cellule restreinte d’écoute sera constituée, réunissant les personnels en lien avec la situation décrite (référents thématiques, référents campus).  Cette cellule aura pour objectif d’écouter et d’orienter la personne, de rendre un avis indicatif sur les suites à donner, et d’accompagnera la personne vers d’éventuelles démarches. Cette cellule n’a pas de fonction disciplinaire et ne peut formuler de sanctions.  S'il est estimé que la situation présentée doit faire l’objet d’un suivi disciplinaire, votre interlocutrice/interlocuteur vous orientera et vous assistera dans les démarches.

La cellule d’écoute et de signalement effectuera l'ensemble des démarches dans des délais raisonnables, en toute confidentialité et en toute transparence avec la personne ayant effectué le signalement en vertu des articles 8 et 9 de son règlement d’organisation.

Les membres de la cellule de signalement, d’écoute et d’orientation

Référents nationaux

  • Amaëlle Mayer, Coordinatrice de la cellule de signalement
  • Aurore Friedlander, Référente égalité femmes-hommes auprès des étudiants
  • Chanaz Noblet, Référente égalité femmes-hommes et handicap auprès des personnels 
  • Sophie Cavoisin, Coordinatrice actions sanitaires-sociales-culturelles et relations sociales 
  • Samantha Ardenne, Coordinatrice des relations sociales
  • Florence Dumard, Référente discrimination et racisme
  • Laurence Jam, Responsable Unité de droit administratif général et contentieux

Référents en campus

  • Aix-en-Provence : Cyril Faillat, responsable du parcours PGE et Marie Bedel, maitre de conférences  
  • Angers : Nicolas François, chargé de mission vie étudiante et Manuella Robin, responsable du service des formations
  • Bordeaux : Elodie Lopez, responsable du service scolarité et Claire Hamon, chargée de communication
  • Châlons-en-Champagne : Cédric Mathieu, assistant de prévention et Florence Lesage, DAFOR
  • Cluny : Catherine Trubner, RRH et Anne-Lise Grenaud, responsable du service scolarité
  • Metz  Christophe Lescalier, DAFOR et Catherine Brissé, RRH
  • Paris : Ouley Diarra, RRH, et Sophie Breyer, responsable du service de la gestion des formations
  • Lille : Anne Blanlot, directrice générale adjointe et Sébastien Bercker, conseiller de prévention

Tous les membres listés ci-dessus ont été formés.

Accompagnement pour les apprenants et les personnels

Pour les apprenants, dispositif « EVA »

Que vous ayez ou non signalé des faits, vous pouvez à tout moment prendre contact avec le dispositif EVA, Ecoute Veille et Accompagnement.

Ce dispositif d’Écoute Veille et Accompagnement Psychologique, opéré par la Fondation Santé des Etudiants de France, propose un soutien psychologique aux apprenants d’Arts et Métiers sous forme de consultations psychologiques et psychiatriques (en présentiel et en téléconsultation).

Pour rencontrer ces professionnels, il suffit de les contacter par mail ou téléphone, vous pourrez alors obtenir un RDV dans les meilleurs délais :

Vous serez reçu gratuitement et en toute confidentialité.

Pour les personnels, Espaces d’Accueil et d’Ecoute (EAE)

L’Espace d’Accueil et d’Écoute a pour vocation d’accueillir les personnels qui ressentent le besoin d’être écoutés et soutenus. Il permet aux personnels de bénéficier de l’aide ponctuelle et gratuite d’un psychologue, afin de faire le point sur leur situation et d’être orientés si nécessaire.

Un numéro d'appel unique pour la prise de rendez-vous
0 805 500 005

Formations & sensibilisation

Des actions de sensibilisation aux violences sexuelles et sexistes sont proposées aux étudiants de première année depuis la rentrée et aux personnels sur l’ensemble de nos campus.

Une campagne de communication a été lancée en avril 2021.

 

Pour en savoir plus 

Dernières actualités

Découvrez un nouvel épisode du podcast Paroles d'Arts et Métiers avec Stéphane Lapujoulade et Emmanuel Richaud, ingénieurs Arts et Métiers sur le thème « Les technologies et les jeunes : relever les défis de demain

Actualité, Témoignage

Une conférence-Action avec Wavestone sur l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Actualité, Témoignage

L'Institut Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône a organisé, en partenariat avec Le Grand Chalon, l'

Actualité, Entreprise